Alessandra Sini


Alessandra Sini est chorégraphe ainsi que doctorante en danse à l’université Côte d’Azur de Nice sous la direction de Marina Nordera. Diplômée de l’Académie Nationale de Danse de Rome, elle obtient sa maîtrise en Arts et Sciences du spectacle à l’université « La Sapienza » de Rome. Son travail porte sur les pratiques chorégraphiques et sur les transformations des corporéités dans la recherche chorégraphique italienne récente (1995-2010). Elle met en œuvre une approche de l’histoire de la danse, de la performativité et de l’esthétique des arts contemporains dans une perspective transdisciplinaire qui enquête sur les pratiques artistiques. Elle s’occupe des activités pédagogiques et de spectacle de la compagnie Sistemi dinamici altamente instabili en Italie. Ses publications récentes sont : « Pratiche di sopravvivenza e di dissoluzione. Una testimonianza sulle possibilità di ripresa nelle pratiche coreografiche di Altroteatro e Sistemi dinamici altamente instabili », Danza e Ricerca. Laboratorio di studi, scritture, visioni, n° 7, 2015 ; « Analyse des pratiques de transmission et d’incorporation lors d’une expérience de recherche chorégraphique », Recherches en danse, n° 5, 2016.

Articles de l'auteur


Loxias-Colloques | 7. Images de l’Oriental dans l’art et la littérature

L’archaïsme fécond dans la recherche gestuelle de Fabrizio Favale : Mahâbhârata-Episodi scelti (2005-2007)

À partir de l’analyse chorégraphique du projet Mahâbhârata-Episodi scelti du chorégraphe Fabrizio Favale, je propose une lecture critique qui voit cet artiste s’emparer de la structure pluricellulaire du texte Mahâbhârata pour mettre en question les outils de sa pratique performative. Son écriture chorégraphique est ainsi le lieu de confrontation d’imaginaires différents, ni d’orient ni d’occident ; le lieu d’un rencontre interculturel où des héritages éloignés dans le temps et dans l’espace, sont mis en perspective situationnelle, intersubjective et dialogique.

Consulter l'article

Loxias-Colloques | 11. Corps, son et technologies entre théories et pratiques

Introduction

“Au cours des dernières décennies, un nombre croissant d’études a témoigné de l’importance des différentes approches du corps dans les pratiques contemporaines des arts vivants. À ce propos, deux tendances majeures se distinguent. D’une part, le corps est rapidement devenu un objet prédominant de l’enquête scientifique dans le domaine des arts1 ; d’autre part, le corps se présente comme point de vue privilégié pour analyser les pratiques créatives2. Le premier aspect implique le fait de considérer la corporéité du performeur (selon l’acception de Michel Bernard...”

Consulter l'article

Loxias-Colloques | 11. Corps, son et technologies entre théories et pratiques | Troisième partie : Nouvelles technologies en mouvement

Pratiques des systèmes d’interaction geste-son dans le cadre de l’analyse du mouvement : l’imagination du corps et ses échos sonores

Dans cet article, nous présentons une expérience pratique qui s’est déroulée en conclusion des journées d’étude. L’atelier visait à proposer une mise en action des réflexions menées autour de la question du corps sonore et de la médiation technologique. Lors des trois différentes expérimentations, les participants et les observateurs ont pu apprécier l’apport du feedback auditif en temps réel sur le mouvement et sa perception. Cette expérience a permis d’éclairer un certain nombre de nœuds problématiques en rapport avec la nature multimodale de la perception, étendant ainsi notre réflexion théorique à partir d’une perspective issue de la pratique concrète avec la technologie. This article presents a practical experience we proposed at the end of the conference. The workshop aimed at providing a practice-based experience allowing us to improve our reflection on the sonorous body and the technological mediation. Thanks to these experimentations, both participants and audience observed how real time auditory feedback affects movement and its perception. This experience raised several important questions related to the multimodal nature of perception. Starting from our concrete experience with technology, this allowed us to rethink some theoretical issues about perception.

Consulter l'article