Daniel Burns


Assistant Professor in Politics, University of Dallas

Articles de l'auteur


Rhétorique démocratique en temps de crise | Actes du colloque, NICE 20-21 janvier 2011 | Première partie - Généalogie de la rhétorique démocratique : origines antiques et chrétiennes

St Augustin et les fondements rhétoriques de la démocratie chrétienne

L'article discute la rhétorique politico-religieuse que St. Augustin a employé au moment de la crise qui fut produit par l'apparence du Christianisme sur la scène politique, c'est à dire de la première grande religion apolitique ou trans-politique en Europe. Augustin a reconnu quelques tendances politiques dangereuses dans la foi chrétienne et a vu que, alors qu'on ne peut les éviter entièrement que par l'étude de la philosophie politique, le maître chrétien qui l'a ainsi étudié peut freiner ces tendances par l'emploi judicieux de la rhétorique. Augustin nous montre cela en dépeignant un dialogue qui prend place entre lui-même et un de ces étudiants. Cet étudiant montre d'abord ces tendances dangereuses mais, sous la direction de la rhétorique augustinienne, est finalement formé à la citoyenneté chrétienne, citoyenneté qui lui donne accès à une participation pleine et entière à la vie politique, même dans un régime démocratique. This article discusses the religious-political rhetoric employed by St. Augustine at the time of crisis produced by the entrance of Christianity, Europe's first major apolitical or trans-political religion, into political life. It argues that Augustine recognized certain dangerous political tendencies in the Christian faith that could be fully avoided only by the study of political philosophy but could also be contained by the judicious use of rhetoric by Christian teachers like himself who had undertaken that study. He shows this by depicting for us a dialogue between himself and a student of his who at first exhibits these dangerous tendencies but, under the guidance of Augustine's rhetoric, is eventually formed into a Christian citizen capable of full participation in a democratic regime.

Consulter l'article