Littératures d'Amérique Latine |  Ecriture du mal

Journée d’études 18 octobre 2010

20 janvier 2011

Le 18 octobre 2010 s’est tenue à la Faculté des Lettres de l’Université de Nice Sophia Antipolis une Journée d’études consacrée à l’écriture du mal, thème d’une des questions de littérature mise au programme de l’agrégation externe d’espagnol. Organisée par Fabrice Parisot (Maître de Conférences), soutenue par le CIRCPLES et aidée par le Bureau des Relations Internationales et le Décanat, cette manifestation a accueilli le romancier bolivien Edmundo Paz Soldán. Autour de lui et devant un public d’étudiants, six chercheurs se sont attachés à déterminer, aussi bien dans son œuvre que dans celle d’Ernesto Sábato (Argentin) ou d’Augusto Roa Bastos (Paraguayen), les procédés d’écriture mis en œuvre pour rendre compte du concept du mal.