Anne-Marie Paillet


ENS Paris, EA 4509
paillet.anne-marie@wanadoo.fr

Articles de l'auteur


Figures du discours et contextualisation | Actes du colloque

Quand la figure croise l’anaphore linguistique dans les Fables de La Fontaine

Il s’agit d’analyser le croisement de l’anaphore linguistique avec diverses figures, signe flagrant de leur contextualisation. Les Fables de La Fontaine sont un lieu idéal pour observer comment la fusion de la figure dans l’anaphore renforce la dynamique textuelle, ou parfois même, la crée. L’étude part des cas les plus saillants (comme les figures de répétition liées aux anaphores fidèles), pour aboutir aux combinaisons les plus complexes, où l’antanaclase interne, l’euphémisme, le paradoxe se cachent derrière l’anaphore recatégorisante, ou présuppositionnelle, proposant un jeu subtil d’inférences qui optimise la prise en compte du contexte, très souvent au service de l’ironie. We analyze the enconter of linguistic anaphore with various figures, as an obvious sign of their contextualisation. La Fontaine’s Fables are an ideal place to observe how the absorption of the figure by the anaphore strenghthens textual dynamics, or sometimes even creates it. Are considered the most visible cases (like repetition figures related to the « anaphores fidèles »), up to the most complex combinations, where « antanaclase intern », euphemism and paradoxe hide behind recategorising or presuppositionnal anaphore, proposing a subtle play of inferences which optimizes taking into account of the context, very often servicing irony.

Consulter l'article