Pierre Chiron


Professeur à l’Université Paris-Est
Membre senior de l’Institut Universitaire de France

Articles de l'auteur


Figures du discours et contextualisation | Actes du colloque

Les doctrines antiques des figures : quelques idées reçues

Nous essayons dans cet article de présenter les principaux traits marquants des théories anciennes des figures et d’attirer l’attention sur quelques erreurs fréquemment commises dans leur interprétation. Nous sélectionnons quatre de ces préjugés, afin de pouvoir développer à loisir leur origine, leur signification, et les moyens de s’en guérir : l’obscurité de la terminologie ; l’idée selon laquelle les figures se réduiraient à une fonction ornementale ; l’absence de véritable sémiologie dans la théorie ancienne de la métaphore ; et enfin la « rage taxinomique », selon la formule de R. Barthes, c’est-à-dire la manie qu’auraient eu les rhéteurs anciens de décrire et de classer des énonciations par nature illimitées. We try in this paper to present the main features of the theories of figures/stylistic devices in Antiquity, and to point out some frequent mistakes in their interpretation. We choose four of these prejudices in order to develop at length their origin, their meaning and the way to cure them : the obscurity of terminology ; the ornamental character of figures ; the absence of semiology in the ancient theories of metaphor ; and finally what Barthes used to call « rage taxinomique » (taxonomical fury), that is to say the obsession of describing and classifying a verbal reality which is not within our grasp.

Consulter l'article