Darrieussecq dans Ci-Dit


Articles


Ci-Dit | Communications du IVe Ci-dit

Traces sémiotiques d’une ponctuation dans l’œuvre de Marie Darrieussecq

L’œuvre romanesque de Marie Darrieussecq joue de sa matière en offrant de multiples voies de réflexions et d’approches critiques. L’une d’entre elles, la ponctuation, participe à une stratégie où s’insère entre le fait écrit et le fait décrit l’interstice interprétatif d’une méthodologie de l’entre-deux. Effectivement, la notion derridienne de « trace » contribue à cette dynamique textuelle et discursive où l’usage des signes de ponctuation serait intimement lié à une méthodologie de l’inscription et de la réception du sens de l’œuvre. The novels of Mary Darrieussecq offer both multiple ways of thinking and critical approaches. One of them, punctuation, participates in a strategy that fits between the written and described fact into a « between the two » methodology. Indeed the Derridean concept of « trace » contributes to the dynamic and discursive text in which the use of punctuation would be intimately linked to the Marie Darrieussecqs’ work, considering the meaning of its inscription and reception.

Consulter l'article