allusion dans Ci-Dit


Articles


Ci-Dit | Communications du IVe Ci-dit

Réécrire de connivence : les fortunes dialogiques de l’allusion

Cet article étudie une forme de dialogisme omniprésente dans les romans publiés de 1990 à 1999 de Jean Rouaud, l’allusion. Après avoir caractérisé celle-ci comme un énoncé dialogique qui fait entendre plusieurs voix en les feuilletant, nous envisageons les différentes configurations allusives du corpus et montrons que celles-ci exploitent les trois dimensions dialogiques (dialogisme interdiscursif, interlocutif et autodialogisme). Dans les romans de Rouaud, l’allusion combine plusieurs aspects — pratique citative d’un narrateur traversé par des voix entre lesquelles il ne tranche pas, réponse aux attentes suscitées chez le lecteur, et dynamique d’un discours qui dialogue avec lui-même — lui donnant un statut figural. In this paper, we consider a recurrent form of dialogism in Jean Rouaud’s novels (published between 1990 and 1999). We first define the allusion as a dialogical statement, then we show that the allusion operates the three dialogical dimensions (interdiscursive, interlocutive, autodialogism). In Rouaud’s novels, the allusion meets several aspects : quotation by a narrator crossed by voices between which he does not choose, response to the expectations raised in the reader, and dynamics of a discourse that dialogue with himself. Finally, allusion becomes a true figure of speech in this corpus.

Consulter l'article

Circulation du nom propre recatégorisé

Cet article souhaite contribuer à la réflexion sur la circulation du nom propre dans les textes. Il s’agit des exemples qui supposent une recatégorisation, puisqu’il y a changement de classe grammaticale, par « dérivation impropre » : nom propre → nom commun. On peut donc parler d’un nom propre recatégorisé. Nous visons à démontrer que la circulation du nom propre recatégorisé, informative et associative par sa nature, favorise la formation du mécanisme de l’allusion. Au cours de la circulation, le nom personnel, en tant qu’unité lexicale, entre dans la classe des noms de l’individu ; en discours, il établit une étroite corrélation avec la personne désignée. C’est une sorte de figement. Le stéréotype circulant est non seulement stabilisation mais aussi « travail » en texte d’une identité collective qui se confronte à l’altérité d’un héritage qui est herméneutique avant d’être culturel. This contribution aims to develop proposal regarding the circulation of Proper Names in texts. According to this view there is a recategorization dealing with grammatical class change through “improper derivation” : Proper Name → Common Noun. In this way it’s about Recategorized Proper Name. We’ll demonstrate how the circulation of such proper name, informative and associative by its nature, forms the mechanism of Allusion. During the textual circulation Personal Name as lexical unity enter the class of individual names; in Discourse it establish a close correlation with designated person. It’s a sort of set expression. A circling stereotype is not only stabilization but also “elaboration” in text of a collective identity.

Consulter l'article