textualité dans Ci-Dit


Articles


Ci-Dit | Communications du IVe Ci-dit

Un mode de gestion de l’aphorisation

Cet article s’intéresse aux énoncés (en règle générale des phrases) qui sont détachés des textes. Après avoir expliqué quels phénomènes linguistiques recouvrent les termes « surassertion » et « aphorisation », on étudie un mode de gestion de l’aphorisation qui a dominé en Europe pendant plusieurs siècles. Ce système « humaniste » se caractérise par la constitution de recueils où l’on consignait des énoncés détachés, en particulier pour les employer dans de nouveaux contextes. Trois types de recueils sont considérés : les recueils scolaires, les recueils personnels et les recueils professionnels. De telles pratiques impliquent la domination d’une textualité « linéaire », où la citation d’aphorisations est étroitement liée à la production d’énoncés détachables. This article deals with the utterances (as a rule sentences) that are detached from texts. After explaining the meaning of the terms “overassertion” and “aphorisation”, we study the way of managing aphorisations that prevailed in Europe during various centuries. This “humanist” system can be characterized by the constitution of ana in which detached utterances are collected, particularly in order to be used in new contexts. Three types of ana are considered : school ana, personal ana and professional ana. Such practices imply the domination of a “linear textuality, in which quoting aphorisations and producing “overassertions”, i.e. detachable utterances, are tightly connected.

Consulter l'article