proverbes dans Ci-Dit


Articles


Ci-Dit | Communications du IVe Ci-dit

Voix, vois, voies, dans la forêt des mots

Dans un mouvement allant de l’énonciateur au co-énonciateur second en passant par le particitateur, nous tenterons de comprendre ce qui explique le phénomène de reprise des formules, en dehors de tout jeu ou détournement. L’énonciateur, par le détachement aphorisant, peut influer sur la circulation de fragment de son discours. Pour celui qui l’utilise, dans certains cas la citation est contrainte parce qu’elle est une des conditions de profération de son discours. Mais à côté de ce fonctionnement de révérence existe celui de référence, même si, pour les deux subsiste le mouvement d’exhibition. L’étude d’un texte du moyen âge permettra d’analyser la voix du particitateur et d’interroger l’unité du discours dans lequel s’insère la citation pour mieux cerner son efficacité de la citation en mode trivial. This article aims at understanding the process of quoting common sentences, outside any ironic use. We will examine the cooperation between the quoted one, the quoting one and the reading one, to understand what is considered as a good quotation and what is regarded as a low one, to see what strength lies, nevertheless, in the latter.

Consulter l'article