didascalies narratives dans Ci-Dit


Articles


Ci-Dit | Communications du IVe Ci-dit

Du cri au murmure, de la tendresse au mépris : les portraits vocaux des personnages dans Le Rouge et le Noir de Stendhal

Nos réflexions portent sur les informations que fournit le narrateur sur les comportements vocaux des personnages du Rouge et le Noir de Stendhal. Chaque personnage a un portrait vocal esquissé, entre autres, dans le cadre des didascalies narratives, c’est-à-dire dans les commentaires du narrateur concernant les paroles citées. Dans la présente communication, nous nous proposons de répondre à la question de savoir par quels moyens la narration romanesque peut véhiculer les informations contenues dans ce qui a été dit de vive voix par les personnages. Après avoir étudié notre corpus (environ 500 extraits) nous pouvons constater que le narrateur emploie deux procédés pour esquisser le portrait vocal des personnages. Le choix est en général basé sur le statut de ceux-ci : tandis qu’il préfère définir l’éthos vocal dans le cas des personnages épisodiques (le vieux Sorel et le chevalier de Beauvoisis), les personnages principaux sont caractérisés par leur gestuelle vocale et c’est le lecteur qui est censé reconstituer leur portrait (Julien Sorel, Mme de Rênal et Mathilde de La Mole). From scream to whisper, fromtendernessto contempt : character’svoice portraits in the novel Le Rouge et le Noir byStendhalIn this article we examine information provided by the narrator about the vocal behaviour of the characters of Stendhal’s Le Rouge et le Noir. Each character has a voice portrait which apears mainly through the narrative didascalies, that is through the narrator’s comments on the quoted speech. The purpose of this article is to examine how the narrative fiction can convey the information contained in what has been told verbally by the characters.After the analysis of our corpus (about 500 exemples), we can conclude that the narrator uses two methods to sketch character’svoice portraits. The choice is usually based on their status : he prefers to define the vocal ethos in the case of episodic characters (Julian’s father, Beauvoisis), the main characters are characterized by their vocal gesture and the reader is supposed to replenish their portraits (Julien Sorel, Mme de Rênal and Mathilde de La Mole).

Consulter l'article