Revue Française de Musicothérapie | Volume XXXVII n°2 |  Editorial 

Nicole Duperret-Gonzalez  : 

Editorial

Plan

Texte intégral

La Revue Française de Musicothérapie- Décembre 2018

1 Chers lecteurs, chers collègues musicothérapeutes,

2 Voici déjà le quatrième numéro de notre version numérique de la Revue française de Musicothérapie, le premier datant de février 2017.

3Il est issu de travaux présentés aux Journées d’Etudes Cliniques à la faculté de Nantes en mars 2018.

4Il est composé de cinq articles dont le contenu et l’objectif sont totalement différents.

5Globalement nous nous trouvons devant deux communications ayant trait à l’accompagnement de patients profondément déficitaires souffrant de surcroît de troubles du spectre autistique (TSA), un témoignage d’intervention en service de prématurés, un témoignage d’accompagnement à l’école d’élèves souffrant de troubles de la relation, et enfin une proposition de théorisation de la relation en musicothérapie selon un modèle neuro-cognitiviste.

6La démarche du musicothérapeute est différente d’un texte à l’autre, et l’issue de chaque étude également.

7Dans trois situations nous sommes dans l’analyse d’une psycho-dynamique relationnelle, facilitée par la médiation musicale, manipulée de manière souple et adaptative, en fonction de l’évolution du processus.

8Dans les deux autres cas nous sommes dans une tentative d’inscription de notre recherche sur le modèle de ce qui est demandé dans la recherche médicale contemporaine, basée sur l’ « evidence based medicine » (EBM), qui se définit comme une méthode de recherche et d’application consciencieuse et judicieuse des meilleures données actuelles de la recherche clinique dans la prise en charge personnalisée de chaque patient. 

9Nous avons récemment appris que la psychanalyse, l’homéopathie, et de nombreuses autres techniques de soins, ne répondaient pas aux critères de scientificité de l’EBM et donc ne peuvent pas être considérées à ce jour comme thérapeutiques, jusqu’à preuve du contraire.

10La musicothérapie, grâce à quelques chercheurs s’appuyant sur des laboratoires de recherche universitaire, devrait tâcher de se sortir de cette impasse. Mais l’obstacle majeur à la reconnaissance de notre discipline repose, nous le savons bien, sur la durée nécessaire du processus de musicothérapie, et sur la qualité de la nature relationnelle instaurée entre le musicothérapeute et ses patients. Ces éléments doivent être pris en compte dans nos travaux à venir.

11L’association des cinq articles de cette revue nous repose donc, encore et encore, la question de notre appartenance à un groupe de référence scientifique et de nos objectifs.

12L’enjeu est d’importance. Devons nous nous éloigner du modèle médical et regarder du côté des sciences sociales, de la culture, ou d’autres encore, afin d’élaborer des modèles théoriques différents, qui puissent être cependant reconnaissables par le plus grand nombre de nos partenaires ?

13Voilà le débat passionnant dans lequel ce nouveau numéro de la Revue Française de Musicothérapie nous replace, à l’orée de cette année 2019, que le comité scientifique souhaite excellente à tous ses lecteurs.

14Nicole DUPERRET-GONZALEZ,

15 Présidente de l’Association Française de Musicothérapie

The French Journal of Music Therapy - December 2018

16 Dear readers, dear colleagues, music therapists,

17 Here is already the fourth issue of our digital version of the French Review of Music Therapy, the first dating from February 2017.

It comes from work presented at the Clinical Study Days at the Faculty of Nantes in March 2018.

It consists of five articles whose content and purpose are totally different.

Overall, we find ourselves in front of two papers dealing with the accompaniment of profoundly deficient patients suffering from additional Autism Spectrum Disorders (ASD), a testimony of intervention in the service of premature infants, a testimony of accompaniment to the school of students suffering from disturbances of the relation, and finally a proposition of theorisation of the relation in music therapy according to a neuro-cognitivist model.

The approach of the music therapist is different from one text to another, and the outcome of each study also.

In three situations we are in the analysis of a relational psychodynamics, facilitated by musical mediation, manipulated in a flexible and adaptive way, according to the evolution of the process.

In the other two cases we are in an attempt to record our research on the model of what is required in contemporary medical research, based on "evidence based medicine" (EBM), which is defined as a method of conscientious and judicious research and application of the best current data of clinical research in the personalized care of each patient.

We have recently learned that psychoanalysis, homeopathy, and many other care techniques do not meet the scientific criteria of EBM and therefore can not be considered therapeutic until proven otherwise.

Music therapy, thanks to a few researchers relying on university research laboratories, should try to get out of this impasse. But the major obstacle to the recognition of our discipline lies, as we well know, in the necessary length of the music therapy process, and in the quality of the relational nature established between the music therapist and his patients. These elements must be taken into account in our future work.

The association of the five articles of this journal is based again and again on the question of our membership in a scientific reference group and our objectives.

The issue is important. Should we move away from the medical model and look at the social sciences, culture, or others, in order to develop different theoretical models that can be recognized by most of our partners?

This is the exciting debate in which this new issue of the French Journal of Music Therapy puts us, at the beginning of this year 2019, that the scientific committee wishes all its readers excellent.

18 

Nicole DUPERRET-GONZALEZ,

19President of the French Association of Music Therapy

Pour citer cet article

Nicole Duperret-Gonzalez, « Editorial », paru dans Revue Française de Musicothérapie, Volume XXXVII, Editorial, Editorial, mis en ligne le 30 décembre 2018, URL : http://revel.unice.fr/rmusicotherapie/index.html?id=3970.


Auteurs

Nicole Duperret-Gonzalez

Psychiatre des Hôpitaux, Chef de Pôle, Musicothérapeute, Présidente de l’Association Française de Musicothérapie.