Charlotte Guy


Musicothérapeute exerçant au sein de différentes unités de l’EPS de Ville Evrard (Seine-Saint-Denis) - Pôles Infanto-Juvéniles 93I03 et 93I05. E-mail : charlotte.guy75@gmail.com.

Articles de l'auteur


Revue Française de Musicothérapie | Volume XXXVII | Articles

Musicothérapie et tiercéïté en pédopsychiatrie périnatale : genèse d’un projet vers une « musique à trois »

Le présent article retrace en partie un travail de musicothérapie mis en place au sein d’une unité de pédopsychiatrie périnatale de Seine-Saint-Denis accueillant des dyades (et triades) présentant des dysfonctionnements de la relation au cours des premiers mois de la vie de l’enfant, dont l’objectif premier est d’accompagner les jeunes patients et leurs mamans dans leur rencontre mutuelle. À travers le prisme du concept de tiercéïté, ce travail clinique repose en majeure partie sur des théories psychanalytiques incluant certains apports de la psychologie développementale ainsi qu’une passerelle faite vers les neurosciences. Il tient compte avant tout de la pluridisciplinarité en périnatalité intégrant ainsi le principe de complémentarité soignante dans le contexte institutionnel donné. Il s’agit ici de présenter succinctement la genèse et la co-construction d’une thérapie conjointe à caractère groupal ainsi qu’une vignette clinique illustrant ce travail sur un plan concret.. In this paper, we are addressing the issue of difficult mother and child relationships at an early age. The objective of this clinical work is to support both of them in their interpersonal rapport.In my practice I use predominantly the psychoanalytic concept of « thirdness » along with some developmental psychology, and just a little of neuroscience. Above all, this work takes into account inter-and multidisciplinary approaches, including the principle of medical complementarity during the perinatal period in an institutional context.As an example to illustrate the genesis and co-construction of a conjunctive and group music therapy, I chose a clinical experience (one child, one mother and one father) using the steps of therapeutic process.

Consulter l'article

Revue Française de Musicothérapie | Volume XXXVIII | Chroniques professionnelles

L’insoutenable étrangeté de la musicothérapie dans l’être institutionnel

Clinique et aspects institutionnels sont toujours en résonance interactive, et la pratique singulière de la musicothérapie pas toujours bien identifiée. De plus les exigences économiques reflètent le fonctionnement d’une institution et ont une incidence non négligeable sur la qualité des prises en charge, toutes approches théoriques et pratiques confondues. En cela la musicothérapie n’est pas à dissocier des autres pratiques de soin. Cette communication est le témoignage d’une musicothérapeute en institution privée de soins de suite et rééducation dans le cadre d’accueil de patients adultes présentant des conduites addictives majoritairement avec produit. Clinical and institutionalized aspects of therapy are always in interactive resonance, and the unique practice of music therapy, specifically, is not always well identified. In addition, economic restraints dictate how an institution can function, and have a significant impact on the quality of healthcare, theoretical approaches, and all practices including music therapy which, in this writers’s opinion should not be dissociated from these other healthcare practices. This paper gives the testimony of a music-therapist in a private rehab-institution for adults with substance abuse, and other behavioral disorders.

Consulter l'article