Marie Orantin


Musicothérapeute. E-mail : thalamusique@yahoo.fr

Articles de l'auteur


Revue Française de Musicothérapie | Volume XXXVI | Les actes

Musicothérapie : du rôle de la créativité dans les soins en réadaptation après un AVC

Proposer la musicothérapie en sus des protocoles de rééducation d’un département hospitalier de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) pose, au-delà de sa faisabilité dans les services, la question de sa spécificité au regard des spécialités médicales et para-médicales qui assurent la prise en charge des patients après un AVC.Soin global, la musicothérapie permet une sensibilisation de la perception sonore et de la sensorialité musicale, parfois très altérées après un AVC. Elle crée les conditions d’une relance des représentations mentales associées aux ressentis émotionnels que favorise le partage de l’expérience musicale, dans un cadre sécurisé par le musicothérapeute : en témoignent alors la qualité des improvisations (musicalité) et celle des perceptions lors de l’écoute d’œuvres (clarté émotionnelle). Autrement dit la musicothérapie invoque la créativité dans le processus de reconstruction du sujet après un AVC.Cet article traite de la conception d’un dispositif musicothérapique à même de créer les conditions de l’émergence de cette créativité dans le contexte sonore et musical, auprès de patients hospitalisés dans un service de MPR après un AVC. Une grille d’observation des séances, simple d’utilisation, permet alors au musicothérapeute d’adapter son accompagnement. Proposing music therapy in addition to the rehabilitation protocols of a hospital department of Physical Medicine and Rehabilitation (MPR) and beyond its feasibility in the services, raises the question of its specificity with regard to medical and para-medical specialties that ensure the care of patients following a stroke.Global care, music therapy enhances awareness of sound perception and musical sensorial experience often highly impaired following a stroke. It stirs up mental representations and associated emotional feelings, facilitated by safe musical experiences with the music therapist. Thus we observed improvements in improvisations and better emotional clarity while listening to musical works. In other words, music therapy invokes creativity and may help patients to rebuild their lives after the stroke. This article presents a music therapy device, specifically designed to facilitate creativity in a sonorous and musical context, with patients hospitalized in an MPR service after a stroke. In addition, an easy to use observations grid allows the music therapist to adapt his accompaniment throughout the sessions.

Consulter l'article

Revue Française de Musicothérapie | Volume XXXVIII | Articles

Musicothérapie en Médecine Physique et de Réadaptation (MPR)

A partir du partage de nos expériences respectives, nous avons tenté d’identifier certains faits marquants dans le processus d’intégration d’un musicothérapeute dans un service hospitalier de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR). Cette spécialité médicale, fondée sur la pluridisciplinarité, a pour objectif la récupération optimale des capacités fonctionnelles des patients, afin d’améliorer leur autonomie et qualité de vie. S’inscrivant historiquement dans une démarche d’échanges interdisciplinaires avec une conception globale du sujet, les services de MPR pourraient être des lieux propices au développement de la musicothérapie. Une rencontre semble possible, initiée par des collaborations au cours de projets de recherche clinique. Based on our shared experiences, we tried to identify the landmarks in the integration process of a music therapist in a Physical Rehabilitation Medicine (PRM) department. The aim of this medical and multidisciplinary specialty is to reach the optimal recovery of patient’s functional abilities, then improve their autonomy and quality of life. In agreement with the objectives of this specialty, characterized by interdisciplinary exchanges with a comprehensive approach of the subject, PRM department could be suitable place for music therapy development. Around shared clinical research projects, future collaboration may be considered..

Consulter l'article

Penser les sons

Cet article propose de revisiter la question première en musicothérapie du passage de la communication non verbale à l’émergence de l’expression verbale : comment (re)construire une parole, fondée sur une pensée singulière, identitaire lorsqu’elle est empêchée ? Le contexte clinique particulier de la rééducation neurologique, à l’origine de notre réflexion, permet d’orienter cette question autour du geste, préoccupation majeure après un accident vasculaire cérébral, et autour du traumatisme qui empêche la pensée et du deuil du soi d’avant qui laisse sans voix. Les travaux de Marcel Jousse, anthropologue, qui relient la pensée et le langage aux gestes de l’anthropos, éclairent cette question. Son œuvre est cependant peu évoquée dans le corpus théorique de la musicothérapie. Or, elle peut s’accorder avec d’autres approches épistémologiques de la musique : philosophique, psychanalytique, neurophysiologique, neuropsychologique …et nous citons les auteurs tels Francis Wolff, Edith Lecourt, Gabriel Rousteau, Catherine Morin… Ce faisant, nous réaffirmons la spécificité de la musicothérapie qui, au-delà des techniques de rééducation de la sphère auditive et émotionnelle, est ab ovo et in fine, un soin du sujet pensant dans sa singularité et son identité. This article proposes to revisit the main question, in music therapy, that is the change process from non-verbal communication to verbal expression based on a singular identity when it is prevented? The underlying clinical context of the neurological rehabilitation enable to orient to the question of the gesture, major concern after a stroke, and around the trauma which prevents the thought and the mourning of one self before that leaves without voice. The work of anthropologist Marcel Jousse, which links thought and language to the gestures of the Anthropos, illuminates this question. His work is however little mentioned in the theoretical corpus of music therapy. However, it can agree with other epistemological approaches to music: philosophical, psychoanalytical, neurophysiological, neuropsychological ... and we quote authors such as Francis Wolff, Edith Lecourt, Gabriel Rousteau, Catherine Morin ... By doing so, we reaffirm the specificity of music therapy which, beyond the rehabilitation techniques of the auditory and emotional sphere, is ab ovo and in fine, a care of the subject thinking in its singularity and identity.

Consulter l'article