Mathilde Chagneau


Psychologue clinicienne et musicothérapeute, psychogérontologue et doctorante en psychologie. Coordinatrice de la recherche clinique « Maladie d’alzheimer et musicothérapie », LabMin, Laboratoire de musicothérapie de l’Institut de Musicothérapie de Nantes.

Articles de l'auteur


Revue Française de Musicothérapie | Volume XXXVI | Les actes

« Music’Al », une étude clinique sur l’efficacité de la musicothérapie auprès de personnes souffrant de la maladie d’alzheimer

Dans cet article, nous cherchons à savoir si la musicothérapie est plus adaptée à la prise en soin des personnes âgées souffrant de troubles cognitifs et/ou du comportement qu’une animation musicale sans cadre thérapeutique ? Une étude contrôlée et randomisée a comparé l’impact de 10 séances de musicothérapie sur les troubles cognitifs et/ou comportementaux de la maladie d’Alzheimer à 10 séances d'écoute musicale libre. Les deux groupes de patients se sont légèrement améliorés au niveau cognitif après les séances mais l’analyse statistique ne nous a pas permis de mettre en évidence de différence significative. Sur le plan comportemental, aucun des groupes n’a évolué significativement après les séances. Une réplication de cette étude en augmentant le nombre de séances ainsi que les effectifs de chaque groupe pourrait infirmer ou confirmer ces premiers résultats. In this article, we investigate whether music therapy is more suited to the care of elderly people suffering from cognitive and / or behavioral disorders than a musical animation without a therapeutic framework.A randomized controlled study compared the impact of 10 sessions of music therapy on cognitive and / or behavioral disorders of Alzheimer's disease to 10 sessions of free music listening. Both groups of patients improved slightly at the cognitive level after the sessions but the statistical analysis did not allow us to demonstrate a significant difference. Behaviorally, none of the groups developed significantly after the sessions. A replication of this study by increasing the number of sessions and the numbers of each group could invalidate or confirm these first results.

Consulter l'article