Marie-France Castarède


Psychanalyste membre de la Société Psychanalytique de Paris. Professeur de Psychopathologie à l’Université de Besançon, 30-32 rue Mégevand - 25000 Besançon

Articles de l'auteur


Revue Française de Musicothérapie | Volume XXVIII/1

Chant individuel et chant choral

Le chant témoigne, à l’intérieur du domaine de la parole humaine, de ce qui est de l’ordre de l’appel. C’est à travers le chant que l’adresse à l’autre se fait incantatoire, comme aux premiers temps de la vie. Dans l’opéra, c’est l’intersubjectivité qui est reconstituée à travers les quatre registres vocaux, basse, contralto, soprano et ténor, alors que le lied est un soliloque où le sujet se parle à lui-même. Dans le chant choral, c’est le groupe qui s’élance pour célébrer, sous la direction du chef-Père, les retrouvailles avec la Mère-musique, dans un accordage affectif qui est retransmis au public.

Consulter l'article