Thi Hanh Truong


Musicienne, compositrice, professeur de musique traditionnelle au Conservatoire au Vietnam. Doctorante en ethnomusicologie - Université Paris IV

Articles de l'auteur


Revue Française de Musicothérapie | Volume XXVIII/1

Berceuses et chants populaires utilisés dans le traitement des réfugiés vietnamiens par la musicothérapie

Après le changement de régime politique au Vietnam le 30 Avril 1975, des centaines de milliers de personnes ont quitté le pays, principalement par la mer. On les appelait les "Boat people". Une grande partie de ces gens mourraient en mer à cause de typhons ou des pirates. Ceux qui ont pu s'échapper ont été accueillis par les pays libre dont la France.Certains des réfugiés politiques avaient de la famille en France et s'intégraient assez facile-ment. D'autres isolés présentaient des troubles post-traumatiques.La musicothérapie a donné à ces personnes l'occasion d'entendre la musique et la voix de leur pays, à travers les berceuses et les chants populaires du Vietnam; Ces moments répétés ont permis de remplacer peu à peu le mal du pays, l'angoisse et la déception, par la joie et l'espoir. Lullaby and floksongs in the treatment for the political refugees by the musicotherapyVietnam became communism country on 1975. Thousands of "boat people" left the country. Most of them succeeded to arrive in Western countries like France, USA... but a large number of them died in the seas from the typhon or by the sea pirates. Some refugees gate a long quite well with their new life. Some others present psycological problems being unable to get rid of their past.Musicotherapy is ten used to give dreams and hope to those desperate persons. The voice, mother tongue and music of folksongs heard from childhood could somehow cure them from the anxiety.

Consulter l'article