Delphine Deschaux-Dutard


Maître de Conférences à l’Université Grenoble Alpes, CESICE

Articles de l'auteur


PSEI | Numéro 3 | Chronique "Les opérations de paix 2014-2015"

Les opérations de paix conduites par les organisations régionales euro-atlantiques en 2014-2015

“I.Introduction Le domaine du maintien de la paix et des opérations de paix a profondément évolué depuis la fin de la guerre froide. Les conflits dans les Balkans, notamment, ont marqué le début d’un effacement de la distinction clairement marquée entre la dimension militaire et la dimension humanitaire des conflits.1 Dans ce nouveau contexte, la question de l’autorisation du recours à la force adossée au Chapitre VII de la Charte des Nations Unies en son article 422 soulève de nouveaux dilemmes sur l’usage de cette force et la gestion des crises, ainsi que sur la responsabilité des acteurs, mil...”

Consulter l'article

PSEI | Numéro 6 Paix et sécurité Européenne et Internationale | Chronique"Les opérations de paix 2015-2016"

Les opérations de paix conduites par les organisations régionales euro-atlantiques en 2016

“1.Introduction Le domaine du maintien de la paix et des opérations de paix a profondément évolué depuis la fin de la guerre froide, remettant sur le devant de la scène l’ONU et ses OMP. Or dans la mesure où l’ONU ne dispose pas de forces militaires propres, elle est régulièrement contrainte de s’en remettre aux Etats ou à des organisations de sécurité régionales, telles que l’OTAN, l’Union Européenne ou l’OSCE qui nous intéressent ici, afin de gérer et exécuter un nombre croissant d’opérations de paix1. Seront ici d’abord rappelées les opérations de paix conduites par l’OTAN, puis celles conduites par l’Union Européenne et enfin celles conduites ...”

Consulter l'article

PSEI | Numéro 9 Paix et Sécurité Européenne et Internationale | Chronique "Les opérations de paix 2017"

Les opérations de paix conduites par les organisations régionales euro-atlantiques en 2017

“ I.Introduction L’année 2017 et la persistance des conflits dans le monde, en particulier en Syrie et en Ukraine, vient rappeler avec acuité que le maintien de la paix internationale reste plus que jamais un des fondements de la scène internationale contemporaine. L’ONU est l’instance clef dans ce processus, mais rencontre des limites matérielles fortes. En effet, celle-ci ne disposant pas de forces militaires propres, elle doit régulièrement s’appuyer sur les Etats ou sur des organisations de sécurité régionales, telles que l’OTAN, l’Union Européenne ou l’OSCE qui nous intéressent ici, afin de gérer et exécuter un nombre croissant d’opérations de paix...”

Consulter l'article

PSEI | Numéro 12 Paix et Sécurité Européenne et Internationale | Chronique "Les opération de paix 2018"

Les opérations de paix conduites par les organisations régionales euro-atlantiques en 2018

“I. Introduction L’année 2018 s’est illustrée par un niveau de conflictualité important dans le monde, venant démontrer à la fois les limites et la nécessité du maintien de la paix internationale. L’ONU demeure, malgré ses apories (notamment en Syrie et au Yémen), l’organisme le plus fondamental dans ce processus. Pour autant, l’organisation ne disposant pas de forces militaires propres, elle doit régulièrement s’appuyer sur les Etats ou sur des organisations de sécurité régionales, telles que l’OTAN, l’Union Européenne ou l’OSCE qui nous intéressent ici, afin de gérer et exécuter un nombre croissant d’opérations de paix1. Serons ici d’abord rappelé...”

Consulter l'article

PSEI | Numéro 12 Paix et Sécurité Européenne et Internationale | Questions de Paix et de Sécurité Européenne et Internationale

Le Traité d’Aix-la-Chapelle et la coopération franco-allemande en matière de sécurité et de défense

Cet article présente les dispositions du traité d’Aix la Chapelle concernant la sécurité et la défense, après avoir rappelé l‘acte fondateur que fut le traité de l’Elysée en 1963 et les avancées de la coopération franco-allemande dans l’intervalle. Le traité d’Aix -la Chapelle n’a rien de révolutionnaire et il n’efface pas les divergences entre les 2 Etats mais il revêt une portée symbolique importante au moment où la construction européenne est dans une passe difficile. This article presents the provisions of the Treaty of Aix la Chapelle concerning security and defence, after recalling the founding act of the Treaty of the Elysée in 1963 and the advances of Franco-German cooperation in the meantime. The Treaty of Aix-la Chapelle is not revolutionary and it does not erase the divergences between the two States but it has an important symbolic significance when the European construction is in a difficult pass.

Consulter l'article