Jacques Fontanel


Professeur émérite à l’Université de Grenoble Alpes

Articles de l'auteur


PSEI | Numéro 3 | Etudes de paix et de sécurité européenne et internationale

La sécurité économique et sociétale : pour une conceptualisation humaniste multidimensionnelle

La sécurité économique, sociale et humaine exprime un sentiment collectif concernant les menaces qui pèsent sur le monde, les pays, les régions, les groupes sociaux et l’ensemble des citoyens. Elle n’est pas mesurable, elle dépend des conceptions philosophiques, religieuses ou situationnelle dans lesquelles les analyses des agents s’inscrivent ou se reconnaissent. Plusieurs questions méritent alors d’être évoquées. Quelle est la nature des conflits étatiques dans une situation de globalisation économique ? Existe-t-il un choix entre le beurre et le canon ? L’économie de marché est-elle une garantie de paix ? Quelle importance économique, politique et stratégique peut avoir la puissance des armes ? L’arme nucléaire est-elle une menace ou un élément de dissuasion ? Quelle est la place nouvelle de la cyber guerre et des cyber armes ? Quel est le poids des raretés relatives dans l’expression des conflits interétatiques, notamment dans le domaine énergétique ? Quelle est l’efficacité des sanctions économiques internationales à l’encontre d’un pays ? La recherche d’un leadership mondial dans une économie de marché est-elle un facteur de paix ? Le développement économique contemporain peut-il s’engager dans un développement soutenable sans conflits interétatiques et sociaux ? La sécurité internationale implique le respect d’un développement humain soutenable, l’éradication de l’extrême pauvreté et la mise en place d’institutions sociales stables rejetant toute discrimination. La recherche des inégalités politiques, sociales, économiques, religieuses et sociologiques est au cœur des conflits et des guerres. The economic and human security expresses a collective feeling concerning the threats that weigh on the world, the countries, regions, social groups and all the citizens. It is not measurable; it depends on philosophic and religious conceptions, but also on the violence of international, social or human conflicts. On this purpose, several questions must be evoked. What is the nature of the States conflicts in a situation of economic globalization? Is the market economy a guarantee of peace? What is the impact of the choice between butter and cannon? What is the economic, political and policy power of weapons? Is nuclear weapons threat or deterrent? What is the importance of “cyber weapons” and “cyber warfare” threats? What is the weight of the relative scarcities in the expression of interstate conflicts, particularly in the energy field? What is the effectiveness of international economic sanctions against a country? Is the research of world leadership for a State in a market economy a factor of peace? Can the contemporary economic development to engage in sustainable development without social and interstates conflicts? International security implies respect of sustainable human development, the eradication of extreme poverty and the establishment of stable institutions rejecting any discrimination. Search of growing political, social, religious, economic and sociological inequalities is at the heart of conflicts and war.

Consulter l'article

PSEI | Numéro 5 Paix et Sécurité Européenne et Internationale | Notes de lecture

Note de lecture de Jacques Fontanel

“« Compétitivité, mercantilisme et guerre économique », à propos du livre de Bernard et Dominique Saby, L’harmattan, Paris, 2016 La nature dangereuse des relations entre la guerre et l’économie a déjà été clairement énoncée1 Elle met en évidence les contradictions des analyses économiques dominantes, en s’inspirant des règles de la logique mathématique. Entre les idées principales « évidentes » souvent ressassées par paresse intellectuelle se cache des contradictions que bien trop de commentateurs « scientifiques » ou vulgarisateurs semblent négliger, comme si l’apprentissage de l’excellence de la mémoire (« par cœur ») constituait un obstacle insur...”

Consulter l'article

PSEI | Numéro 7 Paix et Sécurité Européenne et Internationale | Etudes de Paix et Sécurité Européenne et Internationale

Les Etats-Unis sanctuaire du capitalisme, un siècle de leadership américain en question.

Les Etats-Unis ont obtenu le leadership sur l’économie de marché et le capitalisme à la fin de la Première guerre mondiale, laquelle accouchera, avec l’URSS, d’un système économique antagonique. Malgré la crise économique de 1929, la deuxième guerre mondiale va donner à Washington l’occasion de réorganiser l’économie mondiale et d’être le leader politique, économique, militaire et moral incontesté des pays développés occidentaux face à l’économie planifiée de l’Union Soviétique. Après l’effondrement de celle-ci, la période 1990-2014 va être marquée par le passage de l’hyperpuissance de la fin du XXe siècle à l’émergence de situations de crises économiques, politiques et morales mondiales favorisées par la spéculation financière, l’endettement international ou les débats sur le changement de climat, mais aussi soutenues par l’essor d’un terrorisme international contestataire des valeurs libérales et les conflits armés. Au moment où D. Trump s’installe à la Maison Blanche, le leadership de Washington est en question car plusieurs axes constitutifs de la puissance américaine, ne recueillent plus l’adhésion de ses alliés et le système économique globalisé conduit à l’essor de nouvelles inégalités qui deviennent des facteurs importants de contestation sociale et sociétale. The United States obtained the leadership on the market economy and capitalism at the end of the World War I, which will give birth, with the USSR, to an antagonistic economic system. In spite of the economic crisis of 1929, the World War II is going to give in Washington the opportunity to reorganize the global economy and to be the undisputed political, economic, military and moral leader of the western developed countries in the face of the planned economy of Soviet Union. After the collapse of this one, the period 1990-2014 is going to be marked by the passage of the hyperpower of the end of the XXth century in the emergence of world economic, political and moral crisis situations favored by the financial speculation, the international debts or the debates on climate change, but also supported by the rise of a confrontational international terrorism and armed conflicts. At the time D. Trump settled in the White House, the Washington leadership is in question because several constituent lines of American power, collecting less the support of its allies and the globalized economic system led to expansion new inequalities which become important in social protest and social factors.

Consulter l'article

PSEI | Numéro 8 Paix et Sécurité Européenne et Internationale | Questions de Paix et sécurité Européenne et Internationale

De nouvelles séries des dépenses militaires mondiales et nationales développées par le SIPRI : leur objet, leur justification et leurs approximations

Revient à l’occasion de l’effort, entrepris par le SIPRI, pour reconstituer les séries statistiques concernant les dépenses militaires depuis 1949, sir la constitution de ces séries et l’utilité des informations sur les dépenses militaires et insiste sur la nécessité de ne pas les considérer comme des données vérifiées et indiscutables. New series of global and national military expenditures developed by the SIPRI. Their object, their justification and their approximations The author reverts, on the occasion of the effort undertaken by the SIPRI to reconstitute the statistical series on military expenditure since 1949, on the constitution of these series and the usefulness of information on military expenditures. He stresses the need not to consider them as verified and indisputable data.

Consulter l'article

PSEI | Numéro 8 Paix et Sécurité Européenne et Internationale | Notes de lecture

Note de Jacques Fontanel

“Fanny Coulomb (2017), Industries de la défense dans le monde, Collection Economie, PUG, Grenoble. Fanny Coulomb, Maître de Conférences à l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble est une spécialiste réputée de l’économie de la défense et de la sécurité internationale. Elle a produit de nombreuses publications, dont l’excellent ouvrage de référence, publié chez Routledge, sur l’histoire de la pensée économique de la paix et de la guerre : « Economic theories of peace and war ». Elle enseigne les relations internationales. La production d’armement n ‘est pas le thème le plus parcouru de la pensée économique. Les grands auteurs ont souvent esquissé cette question, notam...”

Consulter l'article

PSEI | Numéro 9 Paix et Sécurité Européenne et Internationale | Etudes de paix et sécurité européenne et internationales

Puissance et nationalisme économique. Le cas des Etats-Unis

Le nationalisme économique américain n’est pas né en 2018. Si les Etats-Unis sont souvent présentés, à juste titre, comme le sanctuaire du capitalisme, son gouvernement n'a été un ardent défenseur du libre-échange qu'en rhétorique et non en pratique. Aujourd’hui, Donald Trump rompt au moins partiellement avec ce non-dit et s’engage dans une politique de protection des firmes nationales, notamment en développant des armes protectionnistes, en renégociant les accords internationaux et en appelant à privilégier les productions nationales. Partisan du « benign neglect » et du « beggar thy neighbour »  (America first), il dévoile clairement une politique économique nationaliste, qui remet en cause l’idée même d’une science économique capable de définir et de conduire les solutions optimales pour le développement économique de toutes les Nations. American economic nationalism was not born in 2018. Although the United States is often rightly presented as the sanctuary of capitalism, its government has been a staunch supporter of free trade only in rhetoric and not in practice. Today, Donald Trump at least partially breaks with this unspoken and engages in a policy of protection of national firms, including developing protectionist weapons, renegotiating international agreements and calling for a focus on domestic productions. A proponent of "benign neglect" and "beggar thy neighbour" (America first), he clearly unveils a nationalist economic policy, which calls into question the very idea of an economic science capable of defining and leading the optimal solutions for the economic development of all nations.

Consulter l'article

PSEI | Numéro 11 Paix et Sécurité Européenne et Internationale | Etudes de Paix et Sécurité Européenne et Internationale

Différends, conflits et guerre économiques1

Après avoir présenté les armes économiques (embargo, boycott, blocus… mais aussi sanctions secondaires et attaques cybernétiques) offre une réflexion d’ensemble sur les différends, conflits et guerres économiques de l’après seconde guerre mondiale, en développant particulièrement les aspects actuels de ce vaste dossier et en tenant constamment compte de sa dimension politique et militaire. After presenting the economic weapons (embargo, boycott, blockade… but also secondary sanctions and cyber-attacks) offers an overall reflection on the disputes, conflicts and economic wars of the post-Second World War. It particularly develops the current aspects of this vast dossier, taking into account its political and military dimension.

Consulter l'article