PSEI | Présentation

Consignes aux auteurs

PSEI n’accepte, sauf cas particulier, que des contributions originales. La Rédaction doit être avertie si une contribution qui lui est proposée l’est également à une autre publication. Normalement rédigées en français, ces contributions peuvent aussi être proposées en anglais et en espagnol.

Les Etudes (35 à 75 000 caractères, notes, références et résumé compris) doivent être conçues comme des travaux de réflexion comportant un apport scientifique significatif et être accompagnées d’une bibliographie et d’un appareil de notes de grande qualité.

Les questions de sécurité européenne et internationale (15 à 30 000 caractères, notes, références et résumé compris) ont pour objet de rassembler l’information disponible et d’offrir un travail de référence, sur la question visée.

Les auteurs devront :

S’il s’agit d’une proposition, fournir un CV avec des coordonnées précises- nom, prénom et qualité de l’auteur, affiliation (université, centre de recherche, entreprise…)-  et un résumé de la proposition d’une demi page. L’acceptation ou le refus de la proposition seront communiqués dans un délai de 3 mois. Une fois reçu par la Rédaction, l’article rédigé sur la base d’une proposition acceptée sera examiné comme les autres articles.

S’il s’agit d’un article rédigé, donner aussi des coordonnées précises et respecter les consignes de rédaction.

Les articles proposés doivent respecter les consignes de rédaction de PSEI. Le cas échéant, les auteurs s’engagent à avoir obtenu, avant soumission de leur texte, les autorisations d’utilisation d’images ou de documents auprès des personnes et des établissements concernés.

Tous les articles font l’objet d’une double lecture. Les auteurs sont avertis de la décision dans un délai ne dépassant pas trois moins. La transmission d’un article à PSEI vaut autorisation tacite de mise en ligne et de diffusion. Les articles non retenus ne sont pas renvoyés. Les articles publiés ne peuvent être reproduits sans l’accord de la Rédaction. Les auteurs sont responsables de leurs écrits.

Les articles doivent être envoyés par courriel en pièce jointe word à :

jfgui@netcourrier.com; balmond@club-internet.fr; Anaïs.LAGELLE@unice.fr

Consignes de rédaction

  • Respecter les délais et le volume des contributions et les autres consignes de rédaction.

  • Ne pas oublier le résumé (normalement d’une dizaine de lignes en un paragraphe, ne dépassant pas 1000 caractères) en français et en anglais ; donner également quelques mots clefs séparés par des virgules ;

  • Le texte transmis doit être en word ou en rtf ; de préférence, se limiter à Word 97-2003. Pas de .docx, .odt… pour des raisons de compatibilité avec le logiciel de mise en ligne.

  • Repérer les tableaux, cartes et graphiques dans le texte mais les transmettre en fichiers séparés, annexés ;

  • Donner au fichier le nom de son auteur ;

  • Le texte doit être organisé, en parties, sous parties… en utilisant les divisions I 1, I 2, I 3, puis I 1 1, I 1 2… ayant des titres courts et expressifs ; ne pas donner au texte de mise en forme ;

  • Police : Times new roman taille 12 ;

  • Faire précéder les ; : ! ? d’un espace en veillant à ce que, sauf à l’intérieur d’une expression, ils ne soient ni en gras ni en italiques ;

  • les citations doivent être précisément référencées et placées entre « … » ;

  • les notes doivent être établies avec l’appel automatique de notes, en chiffres arabes et être placées en bas de page. Ne pas utiliser « ibid. », « op. cit. » et remettre chaque fois l’auteur et le titre ; utiliser la présentation classique des références bibliographiques ; les notes sont en Times new roman 10 et sans retour à la ligne.

  • Pour les références bibliographiques, adopter une présentation classique :
    → Prénom Nom en minuscules, Titre de l’ouvrage, Éditeur, date, « collection », page citée.
    → Prénom Nom en minuscules, « Titre de l’article », Titre de la revue, numéro, date, p. citée.
    Placer un espace entre « p. » et le chiffre de la page.

Il est important de procéder, avant de transmettre l’article à une vérification soignée de l’orthographe, du style et du respect des consignes de rédaction