A-S. Millet-Devalle


Maître de Conférences, HDR, Université Nice Sophia Antipolis, GEREDIC EA n°3180

Articles de l'auteur


PSEI | Numéro 2 | Chronique "Désarmement 2015"

Neuvième Conférence d’examen du Traité de non-prolifération : crise récurrente ou aigüe de la non-prolifération nucléaire ?

La neuvième Conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), chargée d’examiner l’application des dispositions du traité depuis 2010, n’a pu aboutir à l’adoption d’un Document final. Le désarmement nucléaire a cristallisé les oppositions entre les deux catégories de membres du TNP, dans un contexte de paralysie du droit du qui conduit certains ENDAN à s’interroger sur la réalité du processus de désarmement prévu par l’article VI du TNP et à appuyer des initiatives s’inscrivant dans une approche humanitaire du désarmement nucléaire rejetée par les EDAN. Le renforcement du régime de non-prolifération est également demeuré en jachère, limité à la préservation des acquis, du fait de la crispation des débats relatifs à l’adoption d’un calendrier contraignant pour une conférence sur la création d’une zone exempte d’armes nucléaires au Moyen-Orient. The ninth Non-Proliferation Treaty Review Conference (NPT), intended to assess progress in implementing the Treaty and recommend, by consensus, methods for improving it, failed to reach an agreement this year on the proposed final document. Nuclear disarmament crystallized oppositions between both categories of members, in a context of paralyzed negotiations, leading many NNWS to invoke NPT article VI and support the humanitarian initiative refused by the NWS. In addition, due to tension in discussions over a deadline to organize a conference on a WMD-Free Zone in the Middle East, the strengthening of the non-proliferation regime also lay fallow remaining limited to safeguarding what has so far been achieved.

Consulter l'article