Jean-Christophe Romer


Professeur à l‘Institut d’Etudes politiques de Strasbourg

Articles de l'auteur


PSEI | Numéro 7 Paix et Sécurité Européenne et Internationale | Etudes de Paix et Sécurité Européenne et Internationale

La Russie puissance ?

Après une décennie d’humiliations, la Russie tente de restaurer sa puissance perdue. Les échecs relatifs de rapprochement avec l’Europe, d’abord, puis avec les Etats-Unis sous les deux premiers mandats de Vladimir Poutine, conduisent ce dernier à tenter de promouvoir, depuis 2012, un monde « post-occidental ». Le discours et la pratique russes se manifestent en premier lieu par un déni du primat occidental dans les affaires mondiales. Ce discours et cette pratique sont soutenus par des moyens essentiellement militaires croissants mais qui restent toutefois sans commune mesure avec ceux des Etats-Unis. Enfin, la Russie cherche à favoriser l’émergence de structures alternatives destinées à se substituer à celles nées à l’âge bipolaire. After a decade of humiliations, Russia has decided to restore its power. Its attempts to get closer first to Europe then to the USA have relatively failed. This led Vladimir Putin, since 2012, to promote the idea of a « post western world ». In the discourse as well as in its practice, Russia sets forth the denial of a so called « western superiority » in world affairs. For this purpose, Russia mainly uses military means which on one hand are quickly modernized but on the other hand remain with no comparison with the ones of the USA. At last Russia sets forth the creation and the development of alternative institutions in competition with the ones established during the bipolar era.

Consulter l'article