Arnaud Semninakpon Houenou


Docteur en Sciences politiques

Articles de l'auteur


PSEI | Numéro 5 Paix et Sécurité Européenne et Internationale | Questions de paix et de sécurité européenne et internationale

Aspects de la crise en République centrafricaine

La crise politique et socio-sécuritaire qui a marqué la République Centrafricaine ces dernières années est une crise de longue durée, émaillée de violences chroniques sur fond de faillite de l’Etat, d’économie de la débrouille et de profonds clivages entre groupes socio-ethniques. Alors que les groupes armés (les anti-Balaka et les ex-Seleka, parfois orthographié Séléka) se caractérisent par leur criminalisation, leur fragmentation et leur lutte pour le pouvoir, les tensions intercommunautaires ont mis à mal l’unité nationale et le contrat social centrafricain. Cette instabilité a atteint un degré de violence si élevé de sorte que la communauté internationale s’est portée au secours de la RCA. La solution pour la sortie de crise, au-delà des interventions militaires de stabilisation, passe par une réflexion de fond sur des questions aussi importantes que complexes, et c’est là le chantier du nouveau Président. The political crisis and social security crisis that marked the Centrafrique recent years is a long-term crisis, punctuated by chronic abuse of bankruptcy upstate, economy of resourcefulness and deep divisions between social and ethnic groups. While the armed groups (the Anti-Balaka and ex-Seleka) are characterized by criminalization, fragmentation and their struggle for power, inter-communal tensions have undermined national unity and the Central African social contract. This instability has reached such a high level of violence so that the international community went is to the aid of the CAR. The solution to the crisis, beyond military interventions for stabilization requires a thorough reflection on issues as important issues as complex, and that is the site job/ responsability of the new President.

Consulter l'article