Maurício Eugênio Maliska


Psychanalyste, membre et ancien président de Maiêutica Florianópolis – Instituição Psicanalítica, Docteur en Linguistique et Psychologie, avec stage de doctorat à l’Université Paris VII, Professeur de Psychanalyse à Universidade do Sul de Santa Catarina (UNISUL – Brésil).

Articles de l'auteur


Oxymoron | 5

La Voix à l’Opéra : Corps et Langage

Cet article analyse la voix dans le chant lyrique ainsi que son rapport au corps et au langage au sein de la clinique psychanalytique. Quand la voix se prête au chant, comme c’est le cas à l’opéra, elle semble se détacher de la forte présence du symbolique, monde du langage, pour toucher le corps. Elle fait résonner un réel du corps qui ne cesse pas de ne pas s’écrire, jusqu’à ce que la parole perde sa connexion avec le symbolique pour devenir pure voix, détachée de la loi signifiante. Dans l’opéra, la voix mise en scène ne porte pas un langage, comme dans la parole, elle n’est pas non plus celle du corps comme pur son, mais une voix qui montre le réelangage de la clinique psychanalytique. The voice in opera: body and language: this text analyzes the voice in opera singing and its relationship with the body and language within the interior of the psychoanalytic practice. When the voice is used for singing, such as opera singing, it seems to let go of the strong presence of the symbolic world of language to touch the body. It echoes a reality of the body that does not stop inscribing, where the words loose their connections with the symbolic to become pure voice devoid of the law of meaning. In opera, what is in scene is a voice that is not pure language, such as speech, or a voice of the body presented as pure sound, but a voice that points to the réelangage of the psychoanalytic practice.

Consulter l'article