Loxias | 71. Autour du programme d'agrégation 2021 | I. Autour du programme d'agrégation 2021 

Jean-Claude Mühlethaler  : 

Parole en liberté, vérité en éclats :
Du jeu sur la forme au doute généralisé dans l’œuvre de Villon

Résumé

Rejets et enjambements marquent l’écriture de Villon qui se joue volontiers du moule de l’octosyllabe ou du décasyllabe. Il s’en sert pour décocher ses flèches contre les légataires, renforcer la charge émotive d’un passage, mais aussi pour déconcerter le lecteur et mettre en scène des difficultés de communiquer avec autrui. La parole humaine, y compris la sienne, apparaît fragile, car aucune vérité supérieure, indiscutable, ne la cautionne : la voix de Dieu elle-même se perd dans le brouhaha des opinions personnelles. Si la parole est éphémère, l’écriture – incapable d’assurer la gloire – ne l’est pas moins. Toujours, la vérité est malléable, susceptible d’être contredite ; l’enseignement des auctoritates ou des proverbes fait l’objet de débats marqués au sceau de la subjectivité. Le doute s’insinue, on se contredit, médit, se moque : sous la plume de Villon, les péchés de la langue se transforment en principe poétique.

Texte intégral

1La conférence aura lieu fin février 2021.

Pour citer cet article

Jean-Claude Mühlethaler, « Parole en liberté, vérité en éclats :
Du jeu sur la forme au doute généralisé dans l’œuvre de Villon
 », paru dans Loxias, 71., mis en ligne le 21 décembre 2020, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html?id=9650.


Auteurs

Jean-Claude Mühlethaler