Stéphanie Le Briz-Orgeur


Stéphanie Le Briz-Orgeur est maître de conférences HDR de Littérature médiévale à l’Université Côte d’Azur-CEPAM (UMR 7264). Elle étudie principalement les œuvres morales, dramatiques ou narratives, des XIIIe-XVIe siècles, qu’elle commente, édite ou traduit. En 2020-2021, elle a partagé avec Brigitte Joinnault (UCA-CTEL) un séminaire qui a réuni des étudiants des Masters Lettres et Arts autour d’une réflexion sur les remises en scène de textes sortis des répertoires. Dans ce numéro 73 de la revue en ligne Loxias, quelques propositions des étudiants ayant participé au séminaire viennent faire écho aux recherches de médiévistes réunis au CEPAM en avril 2017 pour approcher les mises en texte, mises en image et mises en drame de la parabole du Mauvais riche.

Articles de l'auteur


Loxias | Loxias 7 (déc. 2004) | Langue et littérature françaises

Agrégations de Lettres 2004-2005 - La Queste del saint Graal Bibliographie

“AvertissementDans la partie de cette bibliographie consacrée à l’ancien français et aux études linguistiques de la Queste del saint Graal, vous trouverez des indications pour utiliser au mieux les ouvrages cités. Dans la partie de cette bibliographie consacrée aux approches littéraires de la Queste del saint Graal, les références sont classées en trois sections : 1. Œuvres médiévales à connaître ; 2. Études ; 3. Outils bibliographiques. Ces sections sont à leur tour subdivisées : nous avons notamment pris soin de distinguer dans la masse des travaux critiques disponibles les études qui nous paraissent ...”

Consulter l'article

Loxias | 73. | I. | 1.

Mises en drame de la parabole du Mauvais riche en langue d’oïl : situer et dater grâce à l’histoire matérielle des imprimés ?

Cet article cherche à situer dans l’espace et dans le temps les deux adaptations dramatiques anonymes de la parabole du Mauvais riche parvenues jusqu’à nous dans des imprimés anciens d’expression française tantôt anonymes tantôt signés mais jamais datés. Les enquêtes transdisciplinaires ne permettent pas d’obtenir des fourchettes de datation très précises, mais elles confirment que, face aux jeux moraux du long XVe siècle comme à d’autres productions culturelles anciennes, il convient de se méfier des schémas évolutionnistes. This paper aims at locating in space and time two French morality plays inspired by the parable of the Rich Man and Lazarus and printed anonymously or not but always without any date (c. 1500-1700). The transdisciplinary investigations do not produce any precise date in this case, but they confirm that, when one faces morality plays of the long fifteenth-century, evolutionist schemes are not fruitful: better is to explore each play in all its single choices.

Consulter l'article