poésie et poétique dans Loxias


Articles


Loxias | Loxias 18 | Doctoriales

Gustave Roud et Philippe Jaccottet, lecteurs de Novalis

Gustave Roud et Philippe Jaccottet méditent sur les Hymnes à la Nuit et les fragments de Novalis. Tous deux retiennent, entre autres, le célèbre fragment sur le paradis éclaté dans le monde et dont il faut rassembler les morceaux, ainsi que le constat de l’éloignement infini du monde sensible et de la beauté. D’autres thèmes, comme la mort, l’épiphanie du monde sensible sous une lumière d’éternité, la nuit, retiennent leur attention. Leurs méditations sur ces poèmes et fragments semblent s’interroger, se répondre. Novalis nourrit leur réflexion sur la poésie et la poétique, il mène Roud à une recherche de la continuité, Jaccottet à un travail du fragment. Il nourrit également une réflexion spirituelle sur l’origine, sur le rapport du sensible et du transcendant, du charnel et du spirituel, ainsi qu’une réflexion éthique sur la légitimité de la poésie. La posture de chacun révèle les différences de sensibilité, et peut-être, d’époque.

Consulter l'article