Loxias | Loxias 39. Autour des programmes de concours littéraires |  Travaux et publications 

Jacqueline Assaël et Élian Cuvillier  : 

Vient de paraître

L'Épître de Jacques

Index

Chronologique : Antiquité

Plan

Texte intégral

1Édition, présentation, notes et commentaire.

2Genève, Labor et Fides, Collection Commentaire du Nouveau Testament XIIIa, Deuxième série, 2013, ISBN 978-2-8309-1466-5, 34€.

3L’épître de Jacques est un écrit atypique du Nouveau Testament. Luther la nommait « épître de paille » pour signifier sa réserve à son égard, car elle lui paraissait s’opposer à la théologie de l’apôtre Paul sur la justification par la foi. Une philologue et un exégète reprennent le dossier pour comprendre ce qui se révèle à travers l’analyse linguistique, littéraire, historique et théologique de cette épître. À l’encontre du consensus exégétique actuel, les deux auteurs démontrent que cet écrit, datant probablement de la fin du premier siècle, développe une authentique christologie malgré deux seules petites mentions du nom de Jésus-Christ dans la lettre. Fortement marquée par le judaïsme, elle n’est pas constituée de sentences décousues, mais laisse voir un style littéraire très maîtrisé en vertu duquel se succèdent et s’entrelacent des considérations marquées au sceau de la dérision, de la véhémence, de la gravité ou de l’humour. Proposant une traduction originale, ce commentaire s’inscrit dans la collection du CNT à partir d’une thèse appuyée sur une expertise scientifique de premier ordre.

Table des matières

4Avant-propos

5Liste des abréviations

Première partie : questions d’introduction

6- I. Établissement du texte (19)

71. Les manuscrits majuscules contenant l’épître de Jacques
2. Les papyri
3. Les manuscrits minuscules
4. Les versions anciennes
4. 1. Versions latines
4. 2. Versions syriaques
4. 3. Versions égyptiennes ou coptes
4. 4. Versions éthiopiennes
4. 5. Version arménienne
4. 6. Version géorgienne
5. Conclusion

8- II. La structure de l’épître de Jacques (27)
1. Le plan de l’épître
PLAN DE L’ÉPÎTRE DE JACQUES : UNE PROPOSITION
2. La visée existentielle de l’épître
3. Le volume architectural de l’épître
L’agencement de la maquette
Les lignes traversières
Les arcs conceptuels
4. Les effets de transposition
La constitution de micro-organismes démonstratifs
La reproduction d’intervalles, comme en musique
5. La dialectique formelle de l’épître
La structure dialogique
Les effets dialectiques
6. Conclusion
DIAGRAMME DE LA PAROLE
DIAGRAMME DE L’HUMILITÉ ET DE LA RICHESSE
DIAGRAMME DE LA FOI ; OCCURRENCES DE ἜΡΓΟΝ ET DE SES DÉRIVÉS

9- III. Le style de l’épître de Jacques (46)
1. La subversion des mots et des idées
Les procédés de déconstruction lexicale
2. L’étrangeté des formulations
3. Les effets de suggestion du sens
4. L’enseignement des vérités de la foi
ANNEXE 1 : LISTE DES HAPAX
ANNEXE 2 : HÉBRAÏSMES
ANNEXE 3 

10- IV. L’auteur de l’épître, la datation, les destinataires (63)

11- V. La christologie de l’épître de Jacques
Introduction
1. Jacques 1,1
2. À propos de la traduction et de l’interprétation de Jacques 2,1
3. Autres références christologiques
3.1. Le « beau Nom » (2,7) et la « Loi de la liberté » (2,12)
3.2. « Le visage originel » (1,23)
3.3. La « parole implantée » (1,21)
4. À propos de Jc 5,6 et Jc 5,11
Conclusion

12- VI. L’épître de Jacques, Paul et la tradition paulinienne (94)
Introduction
1. Jc 2,14-26 ; Rm 3-4 ; Ga 2-3 et Ph 3 : convergences et divergences
2. L’épître de Jacques et la tradition paulinienne (Jc 2,14-26//Ep 2,8-10 ; 2Tm 1,9 ; Tt 3,5.8b)
3. Le cadre historique et l’intention théologique de Jacques
4. Conclusion : L’épître de Jacques comme document « chrétien »
EXCURSUS : PAUL ET « JACQUES », DEUX PARCOURS SINGULIERS

Deuxième partie : Regards sur l’histoire de l’interprétation de l’épître de Jacques

13I. Avant la Réforme (108)

14II. Luther et l’épître de Jacques (109)
EXCURSUS : KIERKEGAARD, UN HÉRITAGE LUTHÉRIEN

15III. Calvin et l’épître de Jacques (115)

16IV. Réaction catholique (116)

17V. Ferdinand Baur (1792-1860) et l’épître de Jacques (118)
EXCURSUS : L’HÉRITAGE DE BAUR AU XXIe SIÈCLE

18VI. L’épître de Jacques dans l’exégèse francophone au XIXe siècle (121)
1. De 1822 à 1850 : les prémices d’une lecture critique de l’épître
2. Au milieu du siècle : Neander (1851) et Reuss (1852)
3. Seconde moitié du XIXe siècle (1856 à 1894) : un débat nourri et animé
4. Au tournant du siècle (1895 à 1901) : nouvelle hypothèse et maintien du statu quo
EXCURSUS : LA RECHERCHE FRANCOPHONE AU XXe SIÈCLE

19VII. Martin Dibélius (1883-1947) (134)

20VIII. Bref aperçu sur l’histoire de la recherche depuis la fin du XXe siècle (135)

21IX. « Lire Jacques avec un regard neuf » (141)

22X. De l’histoire de l’interprétation comme exercice critique (142)
ANNEXE

Troisième partie : Traduction, notes et commentaire

23Introduction (147)

24Jacques 1,1 : Prescript épistolaire
TRADUCTION, NOTES EXÉGÉTIQUES, COMMENTAIRE

25Jacques 1,2-12 : La structure fondamentale de l’expérience croyante (155)
TRADUCTION, NOTES EXÉGÉTIQUES, COMMENTAIRE

26Jacques 1,13-25 : Ce dont il faut se garder et ce qui est donné (169)
TRADUCTION, NOTES EXÉGÉTIQUES, COMMENTAIRE

27Jacques 1,26-2,13 : Incompatibilité de la foi et des discriminations sociales (183)
TRADUCTION, NOTES EXÉGÉTIQUES, COMMENTAIRE

28Jacques 2,14-26 : Vanité d’une croyance vide, énergie d’une foi agissante (199)
TRADUCTION, NOTES EXÉGÉTIQUES, COMMENTAIRE

29Jacques 3,1-12 : Le règne de la langue perverse (210)
TRADUCTION, NOTES EXÉGÉTIQUES, COMMENTAIRE

30Jacques 3,13-18 : Fausse et vraie sagesse (221)
TRADUCTION, NOTES EXÉGÉTIQUES, COMMENTAIRE

31Jacques 4,1-12 : Le règne de l’hédonisme, de la médisance et de l’orgueil (228)
TRADUCTION, NOTES EXÉGÉTIQUES, COMMENTAIRE

32Jacques 4,13-5,6 : Le règne de la suffisance et de l’injustice (238)
TRADUCTION, NOTES EXÉGÉTIQUES, COMMENTAIRE

33Jacques 5,7-11 : Les fruits de la patience (247)
TRADUCTION, NOTES EXÉGÉTIQUES, COMMENTAIRE

34Jacques 5,12-18 : L’efficience de la parole de foi (252)
TRADUCTION, NOTES EXÉGÉTIQUES, COMMENTAIRE

35Jacques 5,19-20 : Envoi : Puissance salvatrice de la communion fraternelle (260)
TRADUCTION, NOTES EXÉGÉTIQUES, COMMENTAIRE

36Glossaire

37Bibliographie (271)

38Textes et sources

39Commentaires

40Autres références

41Addendum (285)

Pour citer cet article

Jacqueline Assaël et Élian Cuvillier , « L'Épître de Jacques  », paru dans Loxias, Loxias 39., mis en ligne le 21 janvier 2013, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html/lodel/docannexe/file/7601/%20http:/www.sudouest.fr/2016/01/10/index.html?id=7293.


Auteurs

Jacqueline Assaël

Jacqueline Assaël enseigne la langue et la littérature grecques à la Faculté des lettres de Nice-Sophia Antipolis (CTEL). Elle a notamment dirigé et publié des ouvrages sur la poésie et le théâtre dans l’Antiquité grecque.

Élian Cuvillier

Élian Cuvillier est professeur de Nouveau Testament à la Faculté de théologie protestante de Montpellier. Il a notamment publié Divine violence. Approche exégétique et anthropologique, avec Jean-Daniel Causse et André Wénin (Cerf, 2011), et L’Évangile de Marc (Bayard/Labor et Fides, 2002).