Loxias | 67. Autour des programmes d'agrégation 2020 | II. Travaux et publications 

Jean-Louis Leleu  : 

Vient de paraître

« Ces mystérieux accords parfaits ». Trois études sur la musique de Schönberg

Plan

Texte intégral

1Genève, Éditions Contrechamps, 2019, 348 pages.

TABLE DES MATIÈRES

2Avant-propos

3Avertissement

4Premier volet. La Main heureuse, ou : « Voilà comment on fait les bijoux ! »

51. La lente et difficile gestation de l’œuvre

62. L’idéal de la création incarné par l’Homme

73.1. Le manuscrit 2450 et l’accord 

83.2. Du manuscrit CV 7r à la réalisation des mes. 115-120

93.3. L’accord de douze notes (Hammerschlag)

104. L’accord ostinato (de CV 9v à l’état final, y compris mes. 223)

115. Les enjeux de la révision : architecture et fonctions de l’harmonie

126. Le chœur final : des premières esquisses à la mise en place du tissu orchestral

137. La polyphonie chorale des mes. 224-240

14Deuxième volet. Der Wunsch des Liebhabers : l’alliance paradoxale du pentatonisme et de l’atonalité

151. Le choix du poème et du matériau musical

162.1. Construction de la série et choix de l’inversion

172.2. Symétries et « trompe-l’oreille » (analyse de la strophe I)

183. La forme strophique : variations sur un même agencement

194.1. Atonalité et effets de modalité

204.2. Incidence de l’harmonie sur le mouvement de la phrase musicale

215. Canon final et coda instrumentale

226. 1. À l’autre extrémité du recueil : Unentrinnbar

236. 2. Du sollst nicht, du mußt : dispositif sériel et contrôle harmonique

247. 1. Mond und Menschen (1) : série, structure strophique et rôle de la symétrie

257. 2. Mond und Menschen (2) : interaction de l’horizontal et du vertical

26Troisième volet : Trois Volkslieder (1928), Verbundenheit (1929), Dreimal tausend Jahre (1949) : mutations de la technique sérielle

271. Les Volkslieder pour chœur de 1928 : diatonisme, polyphonie et trame motivique

282.1. Schein uns, du liebe Sonne (1) : technique sérielle et matériau diatonique

292.2. Schein uns, du liebe Sonne (2) : modalité et tonalité (déconstruite / reconstruite)

303. Musique ancienne et musique actuelle

314.1. Es gingen zwei Gespielen gut (1) : une autre variante de la technique sérielle

324.2. Es gingen zwei Gespielen gut (2) : « forme variations » et dramaturgie interne

334.3. La seconde version de Es gingen zwei Gespielen gut (1948)

345.1. Verbundenheit (1) : échelle dodécatonique et diatonisme modal

355.2. Verbundenheit (2) : « ces mystérieux accords parfaits »

366.1. Dreimal tausend Jahre (1) : le poème de Runes et l’idée d’un « don à Israël »

376.2. Dreimal tausend Jahre (2) : enjeux musicaux liés à la construction de la série

386.3. Dreimal tausend Jahre (3) : l’articulation interne du 1er volet (distiques 1 et 2)

396.4. Dreimal tausend Jahre (4) : la mise en musique du 3e distique

407.1. Incidences sur l’œuvre du rapport au sionisme

417.2. Solitude du compositeur au sein du monde juif

42Index des noms propres

43Index des œuvres de Schönberg

44Table des matières

Image 10000000000001CA000002D4971C8EE0.jpg

Pour citer cet article

Jean-Louis Leleu, « « Ces mystérieux accords parfaits ». Trois études sur la musique de Schönberg  », paru dans Loxias, 67., mis en ligne le 13 décembre 2019, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html/lodel/docannexe/file/7601/%20http:/www.lejdd.fr/Politique/index.html?id=9296.


Auteurs

Jean-Louis Leleu

Université Côte d'Azur, CTEL