Loxias | Loxias 33 « Qu’il parle maintenant ou se taise à jamais… »: Les effets du silence dans le processus de la création (2) | I. Mise en art du silence 

Filomena Iooss  : 

Editorial de la "Mise en art du silence"

Texte intégral

1« À travers métamorphose des formes et correspondance des arts, un silence peut tomber sur la couleur, un autre sur la ligne et le volume », écrit Salah Stétié.

2Le numéro 33 de Loxias, « Mise en art du silence », second volet de textes autour du thème « Qu’il parle maintenant ou se taise à jamais... », s’efforce de mettre en relief le rôle du silence dans la genèse de l’art. Du fait même du refus de la parole au profit d’un blanc typographique, d’un rythme particulier, d’une forme émouvante, d’un geste inhabituel, une densité insoupçonnée peut se révéler. Qu’il s’agisse de poésie ou de musique, de peinture, de danse ou de théâtre, le créateur semble être amené à convoquer le silence pour laisser entendre, à travers son œuvre, une forme d’absolu.

Pour citer cet article

Filomena Iooss, « Editorial de la "Mise en art du silence" », paru dans Loxias, Loxias 33, mis en ligne le 15 juin 2011, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html/lodel/docannexe/file/7601/%20http:/www.lejdd.fr/Politique/index.html?id=6697.


Auteurs

Filomena Iooss

Université de Nice Sophia-Antipolis, CTEL, Pr.ag. docteur