Loxias | Loxias 28 Edgar Poe et la traduction | II. Travaux et publications 

Jean-Marie Seillan et Gilles Bonnet  : 

Huysmans et les Genres littéraires

Plan

Texte intégral

1La Licorne n° 90, Presses Universitaires de Rennes

22010, 372 pages

3ISBN 978-2-7535-1009-8 - 20 €

4Commande : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=2311. Disponible aussi en librairie.

5Actes du colloque organisé par Jean-Marie Seillan à l'UFR Lettres de Nice les 18, 19 et 20 octobre 2007, dans le cadre du CTEL et avec le concours de Gilles Bonnet (groupe Marge, Lyon III).


*

6Si À rebours fascine encore aujourd’hui, c’est aussi comme chimère générique, roman expérimental où viennent précipiter divers codes et cadres. L’œuvre profuse de J.-K. Huysmans échappe enfin aux taxinomies rassurantes héritées d’une lecture à dominante biographique. C’est un faisceau de tensions, liant production, édition et réception des textes littéraires, discernant choix esthétiques personnels et contraintes conjoncturelles, qu’il faut considérer pour échapper au carcan d’une appréhension purement essentialiste du genre.

7Le présent volume se propose d’interroger à nouveaux frais l’œuvre de Huysmans en termes de pratiques, conscientes et choisies, de genres littéraires. L’écrivain paraît en effet soucieux, tout au long d’un sinueux parcours qui le mena du Drageoir aux épices (1874) aux Foules de Lourdes (1906), de situer ses textes – ou de les égarer – sur l’échiquier générique. Adepte du poème en prose, acteur privilégié de la crise du roman, du renouveau de la pantomime, nouvelliste, critique d’art, hagiographe, il interroge le lieu de la littérature à la fin du dix-neuvième siècle en le vouant, le confort des lecteurs dût-il en pâtir, à un incessant débord des frontières génériques.

Table des matières

8Avant-propos

9I.  Genres et position(s) dans le champ littéraire

10Jean-Marie SEILLAN : « Huysmans, les genres littéraires et le marché de la librairie »

11Sylvie DURAN : « Mauvais genres.Petite contribution génétique à la question générique »

12Philippe BARASCUD : « La lettre de remerciement dans la correspondance de Huysmans »

13Christian BERG : « Joris-Karl Huysmans, préfacier des Rimes de joie de Théo Hannon »

14II.  Poétique du roman

15Asma JOUINI :«Les Sœurs Vatard : œuvre de disciple ou de maître »

16Bertrand BOURGEOIS : Maison-musée et hybridité générique : l’exemple d’À rebours »

17Eléonore REVERZY : « Huysmans et le roman psychologique »

18Gilles BONNET : « Huysromans »

19III.  Débords du roman

20Jérôme SOLAL : « Quand le roman dégénère »

21Stéphanie GUÉRIN-MARMIGERE : « Le roman d’érudition et ses rapports avec l’Encyclopédie médiévale dans La Cathédrale de Joris-Karl Huysmans »

22Joëlle BONNIN-PONNIER : « La nourriture chez Huysmans : de la prose à la poésie, ou le hareng dans tous ses états ».

23IV. Le poème en prose

24Sylvie THOREL-CAILLETEAU : « Croquis parisiens, le parti des fleurs chétives »

25Kazuya TSUKIYAMA : « Le poème en prose, un genre littéraire contre la bourgeoisie »

26Henri SCEPI : « Transposition et transgénéricité : Huysmans et le poème en prose »

27Alice DE GEORGES-MÉTRAL : « Pour une poétique des « Paraphrases » dans Croquis parisiens »

28V. Presse et prose

29Silvia DISEGNI : « Huysmans : poésie en prose et journalisme »

30Alexia KALANTZIS : « Huysmans chroniqueur : l’influence de l’écriture en revue sur l’évolution des genres dans l’esthétique de Huysmans »

31Jonathan DEVAUX : « Croquis parisien et/ou « chronique parisienne » : un exemple d’hybridité générique dans le recueil des Croquis parisiens (1880) de Huysmans »

32VI. Récits brefs

33Daniel GROJNOWSKI : « Huysmans et la nouvelle »

34David BAGULEY : « À vau-l’eau : pauvreté narrative, richesse générique »

35Per BUVIK : « Huysmans à l'étranger. À propos de ses voyages en Allemagne et en Hollande »

36VII. La pantomime

37Ariane MARTINEZ : « La pantomime ou l’impertinence générique. Pierrot sceptique (1881) de Léon Hennique et Joris-Karl Huysmans

38Morgane LERAY : « Pour une poétique polyphonique. L’héroï-comique, la pantomime et le monologue fumiste comme éléments de l’hybridité générique de l’œuvre huysmansienne »

39VIII. Genres littéraires et spiritualité

40Gaël PRIGENT : « Huysmans et la prière »

41Philippe MARTY : « Les deux noms propres et l’adjectif . Le genre « aise » de l’hagiographie selon Sainte Lydwine de Schiedam »

42Marie-Françoise MELMOUX-MONTAUBIN : « Sainte Lydwine, une hagiographie problématique »

Pour citer cet article

Jean-Marie Seillan et Gilles Bonnet , « Huysmans et les Genres littéraires », paru dans Loxias, Loxias 28, mis en ligne le 13 avril 2010, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html/lodel/docannexe/file/7601/%20http:/www.lejdd.fr/Politique/index.html?id=6047.


Auteurs

Jean-Marie Seillan

Gilles Bonnet

études réunies et présentées par