Loxias | Loxias 7 (déc. 2004) Programme d'agrégation 2005 |  Travaux et publications 

Béatrice Bonhomme  : 

Publication de livres de poèmes aux Editions Melis, 2004

Texte intégral

1Les livres de poèmes de Béatrice Bonhomme publiés en 2004 par les éditions Melis, proposent au lecteur un véritable parcours initiatique.

2Le premier, L’Age d’en haut nous convie à une fête de la nature où l’odeur des embruns et le silence des voiles livrent les lieux de l’enfance niçoise avec l’horizon disponible comme clarté, la gratitude fraîche des draps salés par la mer, mais aussi d’autres paysages de vacances à la campagne éclatant de blés blonds rasés de près et d’un soleil qu’éparpille le goût d’une amande neuve. Après quelques passages marqués par l'apprentissage violent de la maladie et de la rupture où le poète se débat dans un noir aveugle et sourd, Béatrice Bonhomme choisit délibérément une écriture tournée vers la joie, la beauté de l’éclat, l’épiphanie des brisures, une tonnelle, un vieux moulin, une rivière, une rayure de soleil.

3Dans Jeune homme marié nu, la sensualité se fait amoureuse, passionnelle, dans un poème qui rappelle le Cantique des Cantiques. Cet amour habité de tendresse, de désir et de mort, est empreint de pureté cosmique et d’absolu. Le jeune homme aimé, parfaitement donné, adonné à l’amour, ce jeune homme silencieux de passion et de neige, touche au mythe. Il est ce fiancé, ce porteur de bruyère, ce chevalier amoureux et courtois dans sa larme qui porte un nom secret sur la bague d’or pur.

4Photographies suit la respiration ample du verset, exprimant ainsi la présence irradiante et obsédante d'un amour in absentia. La photo de l’aimé reste toujours manquante dans une écriture faite d’instantanés et de brûlures.

5Poumon d'oiseau éphémère évoque l'homme face à la précarité et à la mort. Il  nous montre, comme en un miroir, cet homme, projeté vers l'en-allé métaphysique, toujours heurté à la matière. Béatrice Bonhomme revendique cette fois une lucidité nécessaire devant l’absurde de la condition humaine et devant la mort.

6Cimetière étoilé de la mer, texte en versets, se lit à la fois dans la conscience de la déchirure et d'un lien cosmique au monde, la poésie étant ici faite de retenue et de lumière, de blessure et d’ardeur.

7Des préfaces (de Bernard Vargaftig, Claude Louis-Combet…) ouvrent ces cinq livres et nous aident à pénétrer dans un univers de poésie habité par la réserve, la fêlure mais aussi par le caractère miraculeux de toute rencontre, rencontres de l'aubier ou de l'oiseau. Cette poésie crée un état de disponibilité intérieure où tout peut devenir événement et le lecteur ressentira l’avènement d’une écriture visuelle qui a su tresser de nombreux liens avec des peintres contemporains.

8 Luciano Melis

9Melis Editions

1046 avenue du Train des Pignes, 06670 COLOMARS

11melis.editions@wanadoo.fr

Pour citer cet article

Béatrice Bonhomme, « Publication de livres de poèmes aux Editions Melis, 2004 », paru dans Loxias, Loxias 7 (déc. 2004), mis en ligne le 15 décembre 2004, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html/lodel/docannexe/file/7601/%20http:/www.lejdd.fr/Politique/index.html?id=103.


Auteurs

Béatrice Bonhomme