Loxias | Loxias 14 Doctoriales III |  Travaux et publications 

Sylvie Ballestra-Puech  : 

Métamorphoses d’Arachné. L’artiste en araignée dans la littérature occidentale

Texte intégral

1Droz, 2006, collection Histoire des idées et critique littéraire, 426

2ISBN 2-600-01061-0

3 Souscrivant sans réserve à la formule de Jude Stéfan : « on écrit [...] généalogiquement, c'est-à-dire tout au long de l'arbre poétique des siècles », ce livre étudie l'extraordinaire fécondité littéraire et artistique du récit qui ouvre le livre VI des Métamorphoses : Arachné, la jeune fille qui osa défier Minerve et la surpassa dans l'art du tissage voit son œuvre détruite par la déesse et son corps métamorphosé en araignée. Sa tapisserie illustre les choix esthétiques d'Ovide, indissociables de ses choix philosophiques et politiques, chèrement payés par l'exil. Le Moyen Age, influencé par la tradition biblique et patristique qui fait de l'araignée une image de la perfidie et de l'impiété, ne peut voir en Arachné qu’une figure de l’orgueil diabolique. Mais avec Dante déjà, le récit ovidien retrouve sa grandeur tragique avant que Véronèse, Rubens et Velázquez rendent à Arachné son statut d’artiste, préludant à une rêverie arachnéenne sur la fraternité des arts. Le conflit de la déesse et de la mortelle se rejoue à l'occasion des débats esthétiques majeurs qui ponctuent l'histoire de la littérature européenne : polémique sous la plume de Swift, heuristique sous celle de Diderot, l’image de l’araignée tissant sa toile se révèle d’une étonnante plasticité. Si les métaphores arachnéennes de la création poétique ne cessent de se multiplier et de s’enrichir depuis le XIXe siècle, de Keats à Whitman, de Mallarmé à Francis Ponge, d’Emily Dickinson à Agnes Miegel, elles restent au service de cette poétique de l'immanence qui triomphait déjà sur la tapisserie ovidienne.

Pour citer cet article

Sylvie Ballestra-Puech, « Métamorphoses d’Arachné. L’artiste en araignée dans la littérature occidentale », paru dans Loxias, Loxias 14, mis en ligne le 08 octobre 2006, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html/lodel/docannexe/file/7601/%20http:/www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/06/02/index.html?id=1228.


Auteurs

Sylvie Ballestra-Puech

Professeur de Littérature comparée, Université de Nice, CTEL