Loxias | Loxias 26 Doctoriales VI |  Travaux et publications 

Jean-Marie Seillan  : 

Vient de paraître

Huysmans : politique et religion

Index

Mots-clés : littérature et politique

Géographique : France

Chronologique : XIXe siècle

Plan

Texte intégral

1Paris, Éditions Classiques Garnier

2Coll. "Études romantiques et dix-neuviémistes", 4, 2009, 440 p.

3ISBN : 978-2-8124-0053-7 - Prix : 68 €

« La démocratie fait croire en Dieu »
(Huysmans, Carnet vert, p. 32, vers 1890)

« On est vraiment mieux sous le régime républicain, tout de même !
89 et 93 ont servi à quelque chose !… »
(Huysmans, interview à la Petite République, 31 janvier 1905)

4Huysmans, dit-on, a toujours méprisé la politique. Artiste pur ou pur mystique, il aurait ignoré les débats (antisémitisme, question sociale, Ralliement) et les crises (16 mai, boulangisme, affaire Dreyfus) de son temps. Pourtant il suffit d’interroger ses lectures et ses amitiés ecclésiastiques, de relire les pages oubliées de ses romans et sa correspondance tardive pour se convaincre du contraire.

5Textes à l’appui, cet ouvrage recompose le parcours complexe de ce républicain désenchanté qui, tenté d’abord par la table rase anarchiste, bascule vers un catholicisme contre-révolutionnaire hostile au monde moderne et épouse une vision providentialiste et conspirationniste de l’Histoire promettant l’Apocalypse.

6Mais si, comme il l’avait cru, « la démocratie fait croire en Dieu », la fréquentation de l’Église, avec laquelle il entre en désaccord croissant, rend au converti, désabusé de son rêve monastique néo-médiéval, le goût des valeurs républicaines.

7INTRODUCTION

8 Chapitre 1 : UN RÉPUBLICAIN DÉSENCHANTÉ

9L’empreinte antimilitariste

10De la gauche à l’extrême gauche

11Légaliste par peur du populisme

12La démocratie discréditée par les scandales

13 Chapitre 2 : MISONÉISTE, INTÉGRALEMENT

14Antiaméricain

15Technophobe

16Antimoderne

17 Chapitre 3 : UNE LECTURE ANTIMODERNE DE L’HISTOIRE

18Un apologue politique : le « jardin fou » d’En rade

19La Renaissance ou l’apostasie originelle

20Les clichés de l’antiprotestantisme

21Séquelles jansénistes et jésuites

22Le 14 juillet : l’ignominie révolutionnaire

23 Chapitre 4 : MÉTAPOLITIQUE DE L’ARGENT

24Une thèse en gestation

25La démonocratie financière

26L’argent, l’anarchie et l’éthique politique

27 Chapitre 5 : L’ANTIMÉRIDIONALISME : IMAGINAIRE ET POLITIQUE

28L’Étron céleste

29Les enjeux de l’affrontement Nord-Sud

30Cosmopolitisme ou nationalisme

31 Chapitre 6 : UN ANTISÉMITE FIN DE SIÈCLE

32Nature et genèse de l’antisémitisme huysmansien

33Les juifs, l’œuvre d’art et l’argent

34L’antijudaïsme catholique

35Antisémitisme et inventivité scripturale

36 Chapitre 7 : HUYSMANS, DREYFUS ET L’AFFAIRE ZOLA

37« Cet affreux Juif est sans intérêt »

38Huysmans face à « J’accuse » : l’énigme et sa résolution

39D’un tribunal à l’autre : une lecture théologique de l’Affaire

40 Chapitre 8 : LE PROVIDENTIALISME : UNE CONVERSION INTELLECTUELLE

41Là-bas et le pari de l’inintelligible

42La logique providentielle

43Les champs d’action de la Providence huysmansienne

44 Chapitre 9 : LE CONSPIRATIONNISME. I. LES SOURCES

45L’encyclique Humanum genus

46La littérature ecclésiastique antimaçonne

47Autour de l’Église : Léo Taxil, Jules Bois, Maurice Talmeyr

48Huysmans et Édouard Drumont

49 Chapitre 10 : LE CONSPIRATIONNISME. II. LES EFFETS

50Les principes de l’esprit conspirationniste

51Les bénéfices d’une logique paradoxale

52L’imaginaire conspirationniste

53Un catholicisme obsidional

54Vers une écriture militante

55 Chapitre 11 : LE CERCLE INTELLECTUEL DE LIGUGÉ

56Avant Ligugé : Boullan, un Ézéchiel réactionnaire

57Historiographie bénédictine et militantisme politique

58Dom Besse, maître des novices et moine ligueur

59Huysmans et Dom Besse après Ligugé

60 Chapitre 12 : L’OBLAT, ROMAN POLITIQUE

61Une interprétation contre-révolutionnaire de la loi de 1901

62À l’origine du désastre : Léon xiii et le Ralliement

63Un pacifiste appelle aux armes

64 Chapitre 13 : LA QUESTION SOCIALE

65Fiction naturaliste et classe ouvrière

66Le modèle corporatiste médiéval

67Le catholicisme social : « des aérostats de lieux communs »

68Le monastère, cité idéale ?

69La voie de la sainteté ou le miracle pécuniaire

70 Chapitre 14 : UN CATHOLIQUE EN RÉBELLION

71Huysmans et l’abbé Loisy : l’aggiornamento d’un intégriste

72Censure ecclésiastique et liberté de pensée

73L’affaire du pape américain

74 Chapitre 15 : ANTICLÉRICAL, DE L’INTÉRIEUR

75La loi de Séparation : gallicanisme contre ultramontanisme

76Sans arriver à un schisme…

77Ils n’ont rien oublié, rien appris 

78 Chapitre 16 : EN ATTENDANT L’APOCALYPSE

79L’oblat contre les frocards

80La politique du martyre

81 CONCLUSION

82 BIBLIOGRAPHIE

83 INDEX DES NOMS

84 TABLE DES MATIÈRES

Pour citer cet article

Jean-Marie Seillan, « Huysmans : politique et religion », paru dans Loxias, Loxias 26, mis en ligne le 20 octobre 2009, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html/lodel/docannexe/file/7601/%20http:/www.cnrtl.fr/definition/index.html?id=3066.


Auteurs

Jean-Marie Seillan