Loxias | 76. Orwell dans le domaine public : retour à l’œuvre | II. Travaux et publications 

Alice De Georges  : 

Vient de paraître

Poétique du naturalisme spiritualiste dans l'œuvre romanesque de JK Huysmans

Une trilogie de la conversion esthétique

Plan

Texte intégral

Hermann, mars 2022, Collection « Savoir Lettres »

348 pages, 30 €, ISBN : 979 1 0370 1500 6

Dans les premières pages de Là-bas, Joris-Karl Huysmans appelle de ses vœux une esthétique romanesque nouvelle qu’il nomme le naturalisme spiritualiste. La tradition critique associe celui-ci à la conversion religieuse du romancier, mais elle s’est plus rarement interrogée sur sa conversion poétique, qui s’effectue dans et par l’écriture. Les configurations narratives, descriptives et stylistiques qui en découlent témoignent de changements formels, afin que s’épousent matière et spiritualité. Cette difficile incorporation prend trois formes.

L’incarnation de l’esprit travaille la surface sensible en la décomposant ou en la doublant d’une épaisseur nouvelle afin de construire une narration en deux strates. La transsubstantiation, quant à elle, altère les paysages, les personnages ou les objets représentés, absorbant en eux l’érotisme comme le sacré. La transmutation, enfin, par l’art culinaire ou l’alchimie, convertit les matériaux disparates en une substance unique.

Clef de voûte d’En rade, Là-bas et En route, le naturalisme spiritualiste concentre ses effets au cœur de cette trilogie de la conversion esthétique.

Table des matières

Préface par Jean-Marie Seillan

Introduction

Première partie. En quête d’une nouvelle poétique
I. Naturalisme et spiritualisme. En chemin
1. L’odyssée spirituelle
1.1. Se libérer du joug naturaliste
1.2. Les errances de l’affranchi
1.3. Spiritualisme et mouvement perpétuel
2. La rade scientiste
Conclusion : permanence de l’instabilité

II. Unir la permanence et l’inconstance
1. Les invariants
1.1. Réalisme
1.2. Naturalisme
2. Les variables
Conclusion : redessiner les contours

Deuxième partie. Poétique de la quête
III. Incarnations
1. Les soupirs de la sainte
1.1. Le corps en putréfaction
1.2. Documents et hagiographes
1.3. Le corps aux côtés de l’âme
1.4. Le corps traversé
1.5. Lourdes ou le spirituel réifié
2. Chemins parallèles
2.1. La voie onirique ; à vol d’oiseau
2.2. La voie souterraine ; à vol de chat-huant
2.3. Les voies de l’inconscient
3. Scènes en croix
3.1. Gilles crucifié
3.2. Scènes croisées
Conclusion : Incarnations des corps souffrants

IV. Transsubstantiations
1. Paysages en mutation
1.1. Épiphanies sataniques
1.2. La nature en croix
2. Peinture sacrée
2.1. Chapelle en croix
2.2. Le Christ en croix
2.3. Le Christ aux fientes
Conclusion : Transsubstantiations esthétiques

V. Transmutations réciproques
1. La cuisine du sacré
1.1. Visite des cuisines
1.2. La faim et l’hygiène corporelle
1.3. Choisir les ingrédients et mitonner les sauces
2. Digestion
2.1. Problèmes de transit
2.2. Hôpital et pharmacie
2.3. Hosties et réhabilitation du bas corporel
3. Alchimie
3.1. L’œuvre au noir
3.2. L’œuvre au blanc
3.3. L’œuvre au rouge
Conclusion : L’introuvable pierre philosophale

Addendum. Sur le seuil de La Cathédrale
1. Ouvrir la porte du symbolisme
2. Fermer la porte du naturalisme spiritualiste

Conclusion
Bibliographie
Index nominum
Index des œuvres
Remerciements

Image 100000000000057800000837F88BAE5C.jpg

Pour citer cet article

Alice De Georges, « Poétique du naturalisme spiritualiste dans l'œuvre romanesque de JK Huysmans  », paru dans Loxias, 76., mis en ligne le 14 mars 2022, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html/index.html?id=9932.

Auteurs

Alice De Georges

Alice De Georges est maître de conférences de littérature française habilitée à diriger les recherches à Université Côte d’Azur. Elle a consacré l’essentiel de ses travaux de recherche au roman du XIXe siècle et aux œuvres de Barbey d’Aurevilly et de Huysmans. Elle a publié Les Illusions de l’écriture ou la crise de la représentation dans l’œuvre romanesque de Jules Barbey d’Aurevilly (Champion) en 2007 et édité La Retraite de M. Bougran de Huysmans (Classiques-Garnier, 2019).

Université Côte d'Azur, CTEL