Maroc dans Loxias


Articles


Loxias | Loxias 36 | I.

Jean-Pierre Millecam, ou la permanence de l’épopée

“Les créations ou productions d’un authentique écrivain peuvent être appréhendées sous les angles les plus divers, artistique, philosophique, historique, sociologique, politique etc. : à propos du modèle éventuel des personnages de l’œuvre de Jean-Pierre Millecam, on lit dans Tombeau de l’Archange : « le portrait exprime non le modèle dans son inaliénable vérité, mais l’une de ses dimensions possibles […] nous ne sommes finalement qu’un jeu de possibles dont Dieu seul possède la clé qui pourrait en fournir la synthèse1. » Ce qui est vrai des personnages l’est de l’œuvre entière, étant entendu que ses multiples dimensions se tiennent et se conditionnent...”

Consulter l'article

Loxias | 58. | I.

Les territoires du genre et la fabrique des sujets dans La Mémoire tatouée de A. Khatibi et dans Cérémonie de Y. Chami

Le genre comme norme investit l’espace et instaure ses territoires sur la base du sexe. Cet article se propose d’analyser l’architecture spatiale de la société au prisme du genre à partir de deux romans marocains d’expression française. Ce travail part de l’idée que l’espace investi par la norme du genre concourt à la construction des sujets et à la régulation de leurs comportements et de leurs conduites.

Consulter l'article