folie dans Loxias


Articles


Loxias | Loxias 7 (déc. 2004) | Langue et littérature françaises

D’une folie à l’autre dans la trilogie de Beaumarchais

La folie gaie que peut entraîner la libération du principe de plaisir est présentée de façon positive tant qu’elle ne se heurte qu’à une autre forme de folie, l’idée fixe d’un Bartholo dans Le Barbier de Séville. Mais lorsque l’égarement amoureux de Chérubin se porte sur la comtesse Almaviva, il conduit le comte à une folle jalousie, dans Le Mariage de Figaro, puis mènera toute une famille au malaise et à des scènes dramatiques allant jusqu’au délire dans La Mère coupable. Ce thème met donc en relief une morale familiale et sociale très conventionnelle. Il permet aussi l’expression d’une exubérante gaieté, renforçant ainsi le comique. Dans la recherche du pathétique, il aboutit  à des innovations tâtonnantes pour traduire des états-limites. Mais, dans son drame, Beaumarchais n’a exploité qu’avec prudence une thématique à la mode.

Consulter l'article

Loxias | Loxias 18 | Doctoriales

La représentation de la maladie dans les romans d’Ayi Kwei Armah

Cet article analyse le rôle de la maladie dans l’écriture du romancier ghanéen Ayi Kwei Armah. A travers les différents personnages masculins et féminins malades autour desquels sont tissées les intrigues de quatre de ses romans, se perçoivent les fonctions narratives, thématiques et allégoriques des maladies telles que la folie. Il ressort de la comparaison de ces personnages et de leurs situations respectives que la maladie est la métaphore d’un malaise social engendré aussi bien par les conquêtes coloniales occidentales que par des indépendances africaines mal négociées. Si l’approche thérapeutique à la plupart des maux répertoriés semble être réductrice, le diagnostic de la situation sociopolitique posé à travers l’écriture est d’une importance capitale. Through the study of male and female characters in Ayi Kwei Armah’s novels, this article underlines the narrative, allegorical, and thematic functions of mental and corporeal diseases. It stems from the comparison of the main characters and their different situations that these diseases are metaphorical of a social malaise that is engendered by colonisation and a period of independence not well negotiated by African leaders. Though the therapeutic approach of these problems seems to be limited, Armah’s narratives allow a thorough understanding of the socio-political and economic stagnation of African societies.

Consulter l'article

Loxias | Loxias 36 | I.

Au déchiré de la parole. Écriture et folie

Ce travail résulte d’un double parcours d’écrivain et de témoin de ce lieu d’altérité qu’est la folie. Cette traversée que j’ai accompagnée de près et qui a laissé son empreinte dans ma vie comme dans mon écriture, est celle d’une écrivaine, Evelyne Encelot, dont je suis devenue, après sa mort, exécutrice testamentaire avec Frédérique Wolf-Michaux.

Consulter l'article