Jocelyn Dupont


Université de Perpignan
Jocelyn Dupont est maître de conférences à l’Université de Perpignan Via Domitia, spécialisé en littérature et cinéma américains contemporains et membre de l’équipe de recherche VECT - Mare Nostrum (EA 2983). Membre de la SERCIA, il est l’auteur de plusieurs articles sur Stanley Kubrick, David Lynch, et David Cronenberg, mais également sur la littérature américaine contemporaine et en particulier sur l’œuvre de Patrick McGrath, dont il a traduit le dernier roman, Trauma, pour les éditions Actes Sud. Il a dirigé deux ouvrages collectifs pour les Presses Universitaires de Perpignan : « A Myriad of Literary Impressions ». L’intertextualité dans le roman Anglophone contemporain (2010) et Ni ange, ni démon. Figure de la nymphette dans la littérature et dans les arts (2011). Ses recherches actuelles concernent la représentation de la psychopathologie dans la littérature et le cinéma américains, d’Edgar Poe aux représentations post-traumatiques du 11 septembre 2001.

Articles de l'auteur


Cycnos | Volume 28.2 - 2012 | Du western

Jesse James assassiné ou le crépuscule d’une idole

This article deals with the variations on the mythical figure of American outlaw Jesse James in Andrew Dominik’ The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford (2007) in the light of Raymond Bellour’s authoritative theories on western film as well as his more recent study of cinema as a hypnotic or “hypnagogic” experience, as propounded in his recent study Le corps du cinema (2009). Following a brief survey of the genealogy of Jesse James on screen since the 1920s, this article discusses the tension between historiography, mythology and aesthetics in Dominik’s film. By looking at the many stylistic processes employed by the filmmaker in his quest to trigger a hypnagogic response in the spectator, it concludes that The Assassination offers a way to experience mythography as reverie.

Consulter l'article