Marie Mianowski


Marie Mianowski is a tenured lecturer at the University of Nantes. She completed a doctoral thesis in 1998 on the representations of space and time in the work of Flann O'Brien. She has also worked on the notion of testimony in certain plays and works of fiction in English in the light of Giorgio Agamben’s text, Ce qui reste d'Auschwitz. She is currently working on the concept of exile and on the representations of nature in town within the context of contemporary Irish literature.
Université de Nantes

Articles de l'auteur


Cycnos | Volume 25 n°1 - 2007

The time that remains in The Power and the Glory

Graham Greene situe son roman The Power and the Glory (1940) dans la décennie qui suit la révolution mexicaine alors que le dernier prêtre est pourchassé par la police. Cet article s'intéresse à la quête intérieure du prêtre dont les circonstances sont intimement liées au contexte historique de la révolution, tandis que ses états d'âme et son statut de prêtre déterminent une autre temporalité, qui est celle de la foi. La lecture de l'ouvrage de Giorgio Agamben, Le Temps qui Reste (Corti, 2000), permet de définir ce temps que dessine le récit de Greene comme une représentation du temps messianique et de proposer ainsi une interprétation de la fin du roman.

Consulter l'article