roman dans Cycnos


Articles


Cycnos | Volume 23 n°2 | R.

Le Meurtre de soi : petite histoire du suicide féminin

Du théâtre antique au roman moderne, la littérature offre de nombreux suicides féminins. Cette étude démontre que la représentation de ces suicides suit une évolution chronologique : de la représentation théâtrale, où la mort du personnage est un argument de l’intrigue, au roman moderne où le lecteur est invité à pénétrer la conscience du personnage, en passant par l’invention de l’hystérie comme justification des pulsions suicidaires des femmes. From ancient drama to modern novels, literature portrays numerous female suicides. This study shows that the representation of those suicides follows a chronological evolution: in drama, the death of the character is mostly an element of the plot, while in modern novels, thanks to the invention of hysteria as a justification for female suicidal impulse, the reader is led into the character’s consciousness.

Consulter l'article

Cycnos | Volume 22 n°1

Roman historico-fantastique : Les pièges de la documentation

Dans son témoignage, l’auteur nous livre les secrets de la genèse d’un roman historique et le rapport délicat que le romancier entretient avec les sources et plus largement la documentation, qui s’avère très différent de celui de l’historien. En s’appuyant sur Le Roi d’août, l’auteur nous apprend, avec humour, que subvertir l’histoire est légitime. Surtout si c’est exclusivement pour se divertir. Ainsi les failles dans les archives, sont les brèches dans lesquelles tout le talent de l’écrivain trouve à s’exercer.

Consulter l'article

Cycnos | Volume 22 n°2

L’Uchronie comme moteur de l’Histoire (im)possible : L’Appel du 17 juin d’André Costa

L’uchronie est un genre qui est en train de connaître un regain d’intérêt, mais l’on semble encore hésiter aussi bien sur sa forme que sur ses finalités, en bref sur sa définition : est-ce un simple exercice rhétorique sur l’Histoire, une forme de fiction spéculative dérivée de la science-fiction, un jeu de l’esprit pour intellectuels (distingués) ? En examinant les contenus de l’ouvrage d’André Costa : L’Appel du 17 Juin, on en vient à penser que l’uchronie est beaucoup plus proche du roman historique que de la science-fiction dont elle n’est pas une subdivision, car elle a ses propres exigences, ses propres lois de cohérence internes qui réclament une solide culture historique. Si l’uchronie est bien une littérature spéculative, c’est aussi un genre autonome avec ses codes propres. C’est pourquoi les véritables uchronies sont rares et le genre difficile à maîtriser.

Consulter l'article