Ernesto Sabato


Ernesto Sabato, le grand romancier argentin qui vient de mourir centenaire, fut physicien dans sa jeunesse. Il travaille dans les années 30 à l’Institut Curie auprès d’Irène et Frédéric Joliot-Curie, puis au Massachusetts Institute of Technology. Il abandonne la science en 1945 pour se consacrer à la littérature. Il écrit aussi nombre d’essais, dont certains consacrés à ses réflexions sur la science.

Articles de l'auteur


Alliage | n°68 - Mai 2011

Vulgarisation

“ Le texte ci-dessous est extrait de son recueil Uno y el Universo (1945, nouvelle édition 1968). Quelqu’un me demande de lui expliquer la théorie de la relativité d’Einstein. Plein d’enthousiasme, je lui parle de tenseurs et de géodésiques quadridimensionnelles. -  Je n’ai rien compris, me dit-il abasourdi. Je réfléchis quelques instants, puis, avec un entrain réduit, je lui fournis une explication moins théorique, avec encore quelques géodésiques, mais en faisant intervenir des aviateurs et des coups de revolver. -  Je comprends beaucoup mieux, dit mon ami, assez content. Mais il y a encore ...”

Consulter l'article