Olivier Las Vergnas


A créé, et dirige depuis sa création, la Cité des métiers à la Cité des sciences. Il est secrétaire général du réseau international des Cités des métiers et il préside l’Association française d’astronomie et le Mouvement français des exposciences, Cirasti

Articles de l'auteur


Alliage | n°69 - Octobre 2011

Pratiques « amateurs » en astronomie et transgression de la catégorisation scolaire entre scientifiques et non-scientifiques

“Les discours en faveur du développement de la culture scientifique et technique (cst) se répètent depuis trois décennies. Ils déplorent tous une « désaffection » des sciences et envisagent les mêmes types de solutions pour y remédier, comme la mise en route d’un enseignement plus concret des sciences, une présence plus forte de la science sur des médias attractifs pour le plus large public (télé, expositions dans des lieux culturels, renforcement du réseau de centres de culture scientifique) ainsi que l’association des citoyens aux choix technoscientifiques majeurs. Contexte : catégorisation scolaire et fonctions des dispositifs de cultu...”

Consulter l'article

Les savoirs des malades peuvent-ils être tenus pour des savoirs amateurs ?

“Les malades ont fait valoir leurs droits dans la société tout au long de la fin du vingtième siècle. La démocratie sanitaire est en marche, soutenue par un arsenal de lois qui permettent l’expression des droits, de la parole et du point de vue des usagers et de leurs proches. L’expression d’un savoir spécifique aux malades se fait entendre de façon corollaire dans le système de santé et la société. Schématiquement, elle peut être regardée sous différents angles : les savoirs développés par les soignants auprès des malades dans des consultations d’éducation thérapeutique du patient (etp), d’une part, et les savoirs reconnus issus de l’expérience de la maladie dans des l...”

Consulter l'article

Alliage | n°59 - Décembre 2006 | Médiation et culture scientifique

Les savoirs scientifiques seront-ils toujours infantilisants ?

“Précaution liminaire Les lignes qui suivent proposent le regard clinique d’un praticien impliqué dans l’animation et la médiation scientifique depuis un peu plus de trois décennies. Au-delà de mes propres actions ou engagements, elles font fréquemment référence aux opinions et écrits de nombreux autres acteurs, décideurs et observateurs. Si la posture choisie dans ce texte conduit par principe à s’interroger – a posteriori – dans la durée sur les questions de cohérence et de persévérance, il doit être compris que l’intention n’est jamais de mettre en cause telle ou telle personne physique. Bien au contraire, nous pensons que les acteurs et auteurs cités ici se sont tous engagés et i...”

Consulter l'article